AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bonjour ,
  Tu as posté messages.
    Dernière visite le .

Partagez | 

Retrouvailles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Juin 2018 - 12:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Il y a bientôt la fête. Depuis hier je vois beaucoup de bateaux qui arrivent sur nos terres, amenant avec eux des marchands pour participer aux festivités organisées par le Jarl. Ca commence dans trois jours. Je suis contente de voir autant de monde dans la capitale, j'ai l'impression qu'elle vit cinq fois plus que d'habitude. Grâce au tournoi mis en place, de nombreux guerriers sont passés à la forge pour dépenser quelques pièces dans un équipement plus solide ou juste plus brillant. Père et moi sommes ravis de voir tout cet argent tomber dans nos poches.

Je profite du beau temps pour aller flâner dans les rues et commencer quelques emplettes avant qu'il n'y ait trop de monde. Bien entendu, lorsque j'arrive sur place, moi qui pensais être tranquille pour circuler, je me retrouve prise dans la foule. Si déjà il y a autant de monde, qu'est ce que cela va être le jour du tournoi et du repas ? ! Bon,maintenant que j'y suis autant rester. Je passe devant un tanneur, je reconnais immédiatement le cuir de sombral qui justement pourrait me plaire. Je le touche, le sens... il serait parfait pour mon armure d'espion entièrement noire... Mais je ne suis pas là pour acheter, surtout que je le sais bien, les prix vont flamber juste parce que l'occasion s'y prête. Je ne suis pas dupe, je vais être patiente et m'en procurer autrement, un autre jour, auprès de quelqu'un d'autre.

Je continue ma visite, je passe devant un herboriste qui mérite les bienfaits de ses herbes et de ses poudres, passe devant un étal Snákrson qui propose des armes typiques de là bas, des vendeurs d'oiseaux, de lézards bizarres... on y trouve de tout en fait. Odeurs, couleurs, sons, goûts... de tout et de rien.

Devant moi, j'aperçois un groupe de femmes qui gloussent, elles semblent particulièrement intéressées par ce qu'elles voient. C'est très animé. Je m'approche et parviens à me faufiler entre deux femmes pour découvrir alors de magnifiques bijoux aux couleurs toutes différentes les unes des autres.

" Celle ci vous va à ravir ma belle dame ! Elle a aussi des propriétés pour guérir les coeurs brisés. "

On dirait Logan qui parle, mais lorsque je lève les yeux, je vois alors un jeune homme, à la crinière si noire et profonde que je la reconnaîtrais parmi toutes les autres : Vidarr. Mon coeur s'emballe subitement et j'ai presque l'envie de partir avant qu'il ne me voit. Vidarr est le seul véritable ami que j'ai eu quand j'étais sur Snákr, il ne m'a jamais trahit, jamais. Il avait une sorte de fragilité qui m'attirait chez lui, une douceur cachée. Quand je me suis faite agresser, que j'ai récolté ma belle balafre, je ne l'ai plus revu (je ne voulais pas qu'il me voit défigurée) et peu de temps après nous avons déménagés sur Bjǫrn. Je ne lui ai pas dit aurevoir, je n'ai pas donné d'explications, je n'ai jamais envoyé de courrier, RIEN ! Je l'ai trahit.... et je m'en veux terriblement, d'autant plus qu'il est devant moi là, maintenant. J'ai le choix de fuir encore une fois, ou alors je peux aussi choisir de me faire pardonner, ou du moins d'essayer. S'il est en colère, je ne serai pas surprise, je ne lui en voudrais d'ailleurs pas du tout, mais je ne l'abandonnerai pas une seconde fois.

" As-tu quelque chose qui pourrait m'aider à me faire pardonner ? "

Ouais, j'ai trouvé que cela à dire. Visiblement, ses pierres qu'il vend auraient des propriétés " magiques "... évidemment, je sais reconnaître de l'aurum, du véridium ou du rubis, et je sais très bien que se ne sont que des pierres " vides ", mais je rentre dans son jeu pour attirer son attention et faire passer mon message. Je transpire, j'ai chaud... lorsque son regard se pose sur moi... le monde cessé de bouger autour de moi, je suis seule et mon sang s'est figé.
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 20 Juin 2018 - 15:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 69
∞ Nombre de messages RP : 1
∞ Âge du personnage : 30 ans
∞ Caste : Marchands
∞ Métier : Joaillier/Recherche d'objets rare
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
2/10  (2/10)
Description sommaire:
J'avais longuement hésité à suivre les autres sur Bjǫrn, pas que cela ne m'intéressait pas mais c'était là la première fois que je quitte mon île natale. Je me doutais que les affaires serait bonne là-bas mais je ne pensais pas à ce point. A peine avais-je ouvert ma petite étale dans le centre de la capitale, qu'un petit groupe de femmes curieuses s'étaient arrêtées voir les bijoux que je proposais. Je n'avais pas mit la totalité de mes stocks, n'étaient présent que les pièces les plus simples que je pouvais montrer. Les deux premiers jours n'étaient pas non plus exceptionnels, quelques achats mais pas non plus ce que j'attendais... J'avais donc décidé de sortir le grand jeu, les plus belles pièces, celles qui coûtaient le plus chers. Mais ce n'était pas tout, la flatterie serait dorénavant de la partie. Une femme conquise paye plus facilement que celle qui est indifférente. Vous pouvez dire que je suis sans scrupule mais dans les affaires tout est permi. J'ai commencé par la drague gentille, les compliments, ce qui fait tomber une femme facile. Puis, je suis parti un peu plus dans le surnaturel, oui oui, je n'ai pas hésité à mentir sur les propriétés magiques de mes pierres. Après tout je proposais des pièces qui émettaient une lumière. Après tout c'est lorsqu'on y croit que les effets sont les plus forts.

Le bouche à oreille avait bien fonctionné, mes ventes avaient explosé. Des troupeaux venaient se ruer devant mon stand ce qui faisait la jalousie d'autres joailliers qui ne connaissaient pas ce succès. Je pense que mon beau parler n'était pas le seul point qui attirait. Beaucoup de jolies demoiselles, d'autres moins jolies voulait attirer mon regard. Pour mon plus grand bonheur je voyais toutes sortes de décolletés provocateurs ou de sourires gourmands. Certaines fois je ne pu résister à l'envie de m'entretenir avec elles, cherchant une compagnie plus agréables que les soldats de Snákr avec qui je m'étais aventuré sur ces terres pour moi inconnues. Je n'avais pas encore pu jeter vraiment un oeil à mes collègues vendeurs. J'avais seulement jeté un oeil sur la qualité des bijoux de mes confrères, rien non plus d'extraordinaire. Mais avec toute cette agitation j'étais un peu cantonné à mon étale. Mais ceci n'était pas non plus indispensable, je passais quand même un agréable séjour ici.

Aujourd'hui rien de bien différent, des femmes pillaient autour de moi, quelques glissements quand je flattais leur beauté avec telle ou telle pierre. La plus grosse vente du moment? L'amulette permettant de guérir les coeurs brisés. Oui, j'ai créé celle-ci, comment? Ceci est un secret. Je montre à la jeune femme le bijoux qu'elle cherchait. Il était difficile de percevoir tous les visages dans cette foule, ni toutes les voix par la même occasion. Sauf une, une qui restera graver dans ma tête mais aussi dans mon coeur. Je cherche parmi toutes les têtes, une femme comme elle ne pouvait pas se fondre dans une foule aussi grande soit-elle. Je ne cherche pas vraiment un visage, seulement des cheveux. Lorsque je vit une crinière blanche mon sang fit un tour, non je n'ai pas rêvé. C'était elle, Thyra. Mes yeux se posent se son visage, un mélange d'émotions parcouru mon être. La joie, la tristess mais aussi la haine. Oui je la hais, elle m'a laissé seul dans ce monde qui ne m'acceptait pas. Se faire pardonner? Elle croyait vraiment qu'un bijou pouvait régler le problème? C'est ma confiance qui a été détruite et cela sera difficile de réparer ce qui a été fait.

"Je ne pense pas qu'un simple bijou fera l'affaire magique soit-il." Mon ton enjoué venait de laisser place à un ton cynique qui laissait transparaître la colère qui prenait le dessus. Mon sourire se redessina sur mon visage. Elle m'avait abandonné, essayons de faire croire que je ne l'avais pas reconnu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 25 Juin 2018 - 21:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Son regard est posé sur moi, ca y est. J'ai l'impression que son visage est fermé, son coeur, son âme aussi, surtout lorsqu'il me répond. Juste après il me sourit et là je me sens totalement perdue. Je pensais qu'il m'avait reconnu au premier coup d'oeil, mais quand je vois à présent son regard, je pense le contraire. Cela ne fait que 4 ans, je n'ai pas changé à ce point tout de même !Une balafre ne me rend pas méconnaissable ! C'est un coup de poignard que je prends en pleine poitrine...

Je reste sans voix, je suis comme figée, stupéfaite mais pas totalement surprise finalement. Il m'en veut, c'est certain et probablement normal. Il sait que je ne vais pas abandonner, il sait que j'ai compris son petit jeu, que je ne vais pas partir en baissant les bras si rapidement. Quand tous les deux, dans la forge de mon père nous apprenions à battre le fer, nous n'avons jamais abandonné devant l'échec ou la difficulté. Ce n'est pas aujourd'hui que cela va commencer !

" J'ai souvent des maux de tête et de dos, vous avez une pierre qui soulage ça ? "

Non mais d'où elle sort elle ? Elle me coupe dans mon élan, je rêve ! Vidarr détourne le regard vers elle et lui répond. Non, non, non ! Ca ne va pas se passer comme ça ! Je me faufile, bouscule ces mesdames, accroche ma robe bleue au passage et manque de tomber, avant de venir me placer juste devant cette femme qui a prit toute l'attention de mon ami.

" Oh jeune fille, votre tour est passé il me semble ! "

Je me tourne vers elle le regard glacial.

" Le votre vient tout juste de se terminer aussi ! " Je reviens sur Vidarr " Une pierre pour coeur brisé... " Ben quoi, il vient d'en vendre une après tout ! Je rentre dans son jeu. " Est ce que cela pourrait soulager les peines de... mon ami... ? "

J'ai hésité à dire cela, je ne sais pas, ou plutôt "plus", ce que je suis pour lui. Mais maman m'a toujours dit qu'une véritable amitié est éternelle contrairement à l'amour qui lui, est éphémère. Vidarr va surement me repousser à nouveau, mais qu'à cela ne tienne ! Je reviendrai lorsqu'il pliera son étal et je le harcélerais'il le faut ! Jusqu'à ce qu'il accepte de me parler. Je m'accrochera à son pied tel un boulet !

Maintenant qu'il est là, je ne peux plus fuir, je dois même me battre et payer le prix de mon erreur, mais en aucun cas je ne dois reproduire la même erreur en abandonnant une seconde fois.

" Tu as surement une pierre, ou peut être un conseil à me donner ? "

Allé, qui à foncer dans le tas, autant le faire jusqu'au bout... les cartes sont entre ses mains, à lui de jouer.
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.



Retrouvailles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kolmen Kirosi :: Les allées marchandes-