AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bonjour ,
  Tu as posté messages.
    Dernière visite le .


Partagez
Mission - Les archives Cadre1Mission - Les archives Cadre3

Mission - Les archives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 29 Mar 2018 - 14:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Logan Skall

Snakr - Marchand
Infos de base
Marchand - Voleur - Receleur

∞ Nombre de messages : 1947
∞ Nombre de messages RP : 130
∞ Âge du personnage : 27 ans
∞ Caste : Marchands
∞ Métier : Receleur
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Carnet de RP
Journal de bord
Compétences et inventaire
Défis
Galerie
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
Mission - Les archives 180112050724235522154466203/10Mission - Les archives 18011205082523552215446622  (3/10)
Niveau de renommée:
Mission - Les archives 180112051013235522154466294/10Mission - Les archives 18011205082523552215446622  (4/10)
Description sommaire:


Logan


« Mission - Les archives »


Encore une journée bien calme sur Snákr aujourd'hui. Je n'avais pas vendu, aucun client n'avait franchi ma porte ou ne m'avait contacté. Une journée bien froide comme à son habitude sur cette île en ce mois de Orrosta... Je crois que l'absence du soleil commençait à me peser sur le moral. Au moins sur Fálki, même les jours où le soleil se cache, il y fait bon vivre et les paysages restent beaux. Sur Snákr s'était différent. Beaucoup de roche, beaucoup de terre et en ce mois-ci, c'était plutôt de la boue. Il y avait bien la neige parfois qui venait couvrir de son épais draps les paysages montagneux, mais à force de passages, les traces boueuses la tâchait et elle finissait aussi morne que le reste du paysage. Snákr était vraiment triste en cette saison, et parfois je me demande encore ce qu'il a bien pu me passer par la tête pour m'installer ici. Mais bon, je me rappelle assez vite que pour les affaires, cette île est la mieux. Bjǫrn regorge de ressources, elle est donc toute désignée pour être mon bouc émissaire, là où je vole sans compter. Fálki est un peu intouchable, je me tiens à carreaux là bas, pour ne pas me faire bannir de l'île... Quant à Snákr, il y a moins de choses à voler de précieux, les minerai ne sont pas si facile à dérober, et quant aux plantes, elles n'appartiennent à personne lorsqu'elles sont sauvages, alors me servir ne gêne personne. J'ai donc choisi de m'installer sur l'île où je volerai le moins, pour ne pas m'y attirer d'ennuis. Mais cette île reste néanmoins très atypique et je n'y reste pas longtemps en général, je préfère aller sur Fálki ou Bjǫrn. Pour chasser cette mauvaise ambiance de mon esprit, je me suis dis qu'une bonne taverne saurait toujours me consoler. Alors je partis tout droit en direction de la taverne qui nous avait accueilli moi et Gabriel lorsqu'il m'avait trouvé à moitié mort sur la plage quand je suis arrivé ici la première fois. Cette taverne est devenue ma préférée, je m'y suis saoulé jusqu'à tomber dans les vapes, et pour un pirate, c'est assez rare ! Il faut dire que j'étais a jeun...

Bref, me rendant à la taverne, le barman et gérant me sourit en me faisant signe, il faut dire qu'il se rappelait de moi... « Haha ce cher Skall ! Tu viens encore me faire mon chiffre du mois ? » Je lui souris avant de prendre un tabouret et de m'asseoir directement au bar en face de lui. « J'espère pas pour ma pauvre bourse, mais si tu me sert encore du Rhum, je ne répond plus de rien ! » Le Rhum, on pouvait me dresser comme un mabari avec cette boisson... Plus d'être la meilleure du monde, elle réveille en moi une partie de ma mémoire gustative, qui me rappelle toutes ces fois où autour d'un feu, nous étions tous des camarades de beuverie, et plus des pirates assoiffés d'or. Nous chantions, dansons, je jouais du luth pour ces dames qui, de leurs formes abondantes, tournaient autour du feu pour danser avec nous... Nous n'étions plus des pirates, mais juste des hommes dilapidant leur argent dans cette boisson enivrante qu'est le rhum, en chantant ensemble l'histoire de Ragnar le Rouge le faquin ! Nous en avons appris de ces chanson à ces jeunes filles avides d'aventures... « Oh p'tit ! Bois-la ta chope au lieu de rêvasser ! Et puis raconte, les affaires vont si mal que ça ? » J'étais bien dans mon rêve moi, il n'était pas obligé de me sortir de ces souvenirs heureux ! Bref, il est vrai que je lui avait dit ''ma pauvre bourse'' mais c'était plus un réflexe de langage qu'autre chose, un réflexe de radin si on veut. Mais comme tout dragon garde son or, je me devais de rester discret sur les sommes que j'amasse depuis tout ce temps. « Non pas vraiment, encore une journée sans vendre la moindre marchandise, je ne sais pas vraiment quoi faire de plus... » Dis-je en prenant un air attristé et en buvant une gorgée de ce doux breuvage. « Mon pauvre ami, tu aurais été là l'autre nuit, tu serais encore en train de rire aujourd'hui ! » Il piqua ma curiosité, qu'avait-il bien pu se passer de si drôle il y a plusieurs lunes pour que Tormund en ait encore le sourire aujourd'hui ? Mon envie de tout savoir pris les devants et je ne pus m'empêcher de lui poser la question. « Et que s'est-il passé l'autre nuit pour que tes souvenirs en soient encore là ? » Il se mit à rire haut et fort tout seul, je fus un peu gêné de ne pas pouvoir rire avec lui, mais il repris assez rapidement la larme à l'oeil. « Ragnar ! Tu sais ce cochard puant, après quelques pintes, il se mit à se prendre la gueule avec Ulfric, disant qu'il avait fourré plus de Fálkidottir que lui ! » Il s'arrêta pour rire à nouveau avant de reprendre « Sauf que tout le monde se rappelle de la dernière bagarre qui s'était passé ici même, ou il était ivre mort et que son pantalon fut accroché au lustre ! Crois moi, ce bougre n'a pas l'équipement pour fourrer quoi que ce soit ! HAHA ! » Bon, je dois bien avouer que là, je me mis à rire avec lui ! Imaginant le froc de Ragnar pendu au plafond, et cet idiot avec les bourses à l'air devant toute la taverne... Il devait sans doute essayer de sautiller en étant fin bourré pour récupérer son pantalon, et s'était sûrement endormi sans au final... Entre deux éclats de rire, Tormund me dit qu'il m'offrait ce verre, enfin je crois, il riait tellement fort que j'avais du mal à saisir ces dires... « Mais tu sais quoi ? Au final, Ulfric l'a quand même mal pris, et demande à ce qu'on lui ramène les archives des Tveirbinda pour encore rouler Ragnar un peu plus dans la boue ! Il paraît même qu'il donnerai 30 pièces d'or pour cela ! Je ne savais pas qu'il avait autant d'argent à perdre dans cette histoire. Il a le sang chaud, c'est un Snákrson après tout ! Haha ! Et il offrira même la tournée ici même ! Alors crois moi, j'ai hâte que quelqu'un la ramène cette foutue archive ! Haha ! » La bonne humeur de Tormund n'avait pas d'égale, et ces informations non plus. Ce ne devait pas être sorcier de récupérer une archive non ? En fait je n'en savais rien. Mais pour 30 pièces d'or et une tournée chez mon ami, les renseignements valaient le coup ! « Et dis moi... où est-ce qu'on peut trouver ces archives... » Lui demandais-je pas franchement innocemment... « Oh tu veux tenter l'affaire ? Haha ! S'il y a bien quelqu'un qui peut le faire gamin, c'est toi ! T'es qu'une fouine ! Oh je te dis ça en toute amitié bien sûr ! » Il me fit rire une fois de plus alors que je buvais encore dans ma chope. « Mais tu peux aller te renseigner auprès de Runolf Vinrson, c'est le bras droit du Höfðingi, et c'est lui qui se charge des affaires extérieurs à l'île. » Ma gorge se serra un peu, je restais très impressionné par l'Höfðingi et son bras droit, par rapport à eux, je suis un moucheron... « Mais j'imagine que Runolf ne garde pas les archives ? Il doit y avoir quelqu'un à ce poste en permanence non ? Ou bien quelqu'un qui a la charge de trier, ranger... » J'aurais aimé que l'on m'ouvre facilement l'accès aux archives, mais je rêvais sûrement... « Eh bien il y a bien Olfund, qui après s'être fait vieux s'est vu confier la garde des papiers ennuyeux plutôt que le champ de bataille, ce gars doit être le plus vieux péon de l'île, il n'entend plus grand chose, mais ses yeux fonctionnent toujours alors il a été relégué là bas. » Parfait, un vieux papy, ça allait être plus simple ! Pas besoin de passer par l'homme qui avait décimer femmes et enfants sans distinctions...

Après avoir payé ma consommation, je partis donc pour l'endroit que m'avait indiqué mon ami tavernier. Ce fut assez compliqué d'arriver devant la porte, entre les regards interrogateurs, puis les gardes me demandant ce que je faisait là... Mais bon il est tout de même vrai que les Snákrson sont plus bagarreur de travailleurs, alors j'avais trouvé une astuce pour ne pas trop me faire embêter...
« Eh vous ! Qu'est-ce que vous venez faire par ici ? 
-Je dois me rendre aux archives.
-Aux archives ? Et pourquoi donc ?
-Eh bien il y a un document officiel qu'il m'a été donné de retrouver, voyez-vous, lors de la révolte d'Harding, tous les fils de Snákr ayant tentés de l'empêcher de prendre la place, qui soit dit en passant lui revenait de droit, on été consigné noms et prénoms dans un document afin de pouvoir...
-C'est bon ça va ça va je ne t'ai pas demandé de me raconter l'histoire de l'île, passe. »

Et voilà... Lorsqu'on est garde, c'est bien qu'on est pas assez intelligent pour faire autre chose... Je finis par arriver devant la porte des archives. Une grande porte en bois massive et voûtée, elle semblait sans doute aussi vieille que les papiers qu'elle devait renfermer... J'entrepris de toquer à la porte plutôt que d'ouvrir promptement la porte. Je toquais une fois. Puis une autre fois. Puis encore une fois. Visiblement, si cet homme avait toujours ses yeux, il semblait vrai que ses oreilles fonctionnaient vraiment mal... J'ouvris donc la porte qui n'était pas fermée à clef. Sans doute que Snákr n’accordait que peu d'importances aux papiers, si bien qu'on estimait qu'il n'y avait aucun risque de vol... me raclant la gorge pour appeler assez fort le nom d'Olfund, je finis par voir une silhouette se décoller d'une bibliothèque au fond de la salle.
« Ça alors ! Ça fait bien longtemps que je n'ai pas eu la visite d'une nouvelle tête ! Entrez entrez jeune homme ! Que puis-je faire pour vous ?
Au moins il était accueillant, et ne me reprochais pas d'être entré ''sans toquer''
Bonjour Olfund ! J'ai une demande bien particulière à vous faire, je souhaiterai consulter les archives des Tveirbindas passées !!
Dis-je en parlant assez fort pour ne pas avoir à me répéter mille fois.
Ah ! En effet ce n'est pas commun ! Mais pourquoi donc voulez vous voir cela ? Ça n'intéresse personne !
Il me fallait encore ruser, je ne pouvais pas lui dire que c'était un paris entre deux ivrognes un soir à la taverne, au quel cas il allait me renvoyer jouer avec les gamins de ma rue...
Eh bien voyez vous... Je reviens de Fálki et j'y ai rencontré une jolie jeune femme... J'aimerai grandement lui demander sa main mais c'est compliqué vous voyez...
Ah oui je vois ! Mais le cannibalisme c'est assez sauvage non ?
Pardon ? J'ouvrais des yeux rond comme des billes
Parce que vous m'avez dit que vous vouliez lui manger les mains !
Ah... Non ! Je voudrais lui demander sa main !! Me marier avec elle !
Aaaaaah vous êtes bizarre jeune homme, vous devriez aller vivre sur Bjǫrn avec des idées pareilles... enfin bref, quel rapport avec les archives des Tveirbindas ?
Eh bien je voudrais savoir si elle y a déjà participé !! pour savoir si elle y a déjà eu des enfants, ou si j'ai une chance d'être... Enfin vous voyez, le seul homme à lui avoir permis d'enfanter ! Si j'arrivais à... Je réfléchis un instant pour paraître un peu plus Snákrson que romantique Si j'arrivais à l'engrosser, je pourrais en faire ma gueuse rien qu'à moi !
Je le vis sourire, apparemment c'était bien comme ça qu'il fallait faire pour se faire comprendre d'un vieux Snákrson.
Ah mon garçon, t'as de ces idées toi ! Attend que j'aille voir ça... Je te ramène celles des trois dernières années, ça devrait éclairer ta lanterne !
J'y étais presque, avec les archives des trois dernières années, j'allais sans doute avoir ce que je voulais. A raison de une Tveirbinda tous les deux mois, soit six par an, j'allais pouvoir faire les statistiques sur dix-huit rencontres.

Après quelques minutes à chercher les noms des participants Snákrson, je vis apparaître le nom de Ulfric plusieurs fois, au moins quatre ou cinq. Je vis cependant dans l'archive de l'an passé une note a propos de Ragnar, il avait été refusé car ivre au moment de se présenter pour l'embarquement. Rien d'étonnant au final. Je crois que je n'avais jamais vu cet homme sobre, et apparemment, les archives non plus... En cherchant bien, je fis son nom apparaître une fois conformément, puis deux fois recalé pour ivresse. Donc il n'y avait pas de doute, Ulfric avait bien plus participé au Tveirbindas que Ragnar. Mais fallait-il encore le prouver ! Si je me ramenais à la taverne avec seulement ma parole, Ragnar ne ferait que démentir. Il fallait encore que je trouve un subterfuge pour dérober les pages concernées et les ramener à la taverne... Pas sûr que le vieux me laisse faire tranquillement !! Il fallait que je l'envoie chercher un vieil ouvrage... Une archive qu'il mettrait longtemps à trouver... Une idée me vint en tête.
« Hey, est-ce que vous pourriez me trouver l'archive des Tveirbindas de l'année 574 ? Je suis né en début de 575 et je suis le fruit d'une Tveirbinda. Ma mère n'a fait que me mettre au monde et je ne l'ai jamais revu, j'aimerai quand même savoir si je ne m'apprête pas à demander la main de ma sœur ! Haha ! » Il éclata de rire, apparemment j'arrivais à parler assez fort pour me faire comprendre.
« 574 tu dis ? Je vais te chercher ça petit, attend moi ici, c'est dans une bibliothèque un peu plus loin... » Au moins ce papy avait le sens du rangement, il savait où était le document, je devais faire vite. Mais il entendait mal alors il ne m'entendrait sans doute pas déchirer ces pages. Je déchirais au total quatre pages sur lesquelles était répertoriées deux fois Ulfric avec une fois Ragnar, et les deux recalages de Ragnar avec trois fois Ulfric. Je pliais les papiers pour les glisser dans une poche intérieur de ma veste, avant de vite refermer l'ouvrage, et de l'apporter au monsieur.
« Ne vous dérangez pas, je vais le ranger. Oh et puis laissez tomber les Tveirbindas de 574, je prendrai cette gueuse qui qu'elle soit ! » Il se mit à rire de plus belle
« Ahah mon petit, je ne reçois pas souvent de visiteur aussi bavard et drôle que toi ! J'espère que tu as trouvé ce que tu voulais, et bonne chance avec ta Fálkidottir ! » Saluant le vieil Olfund d'une main, je quittais la pièce, repassant devant les gardes qui me suivaient du regard, pour sortir de la bâtisse.

Une fois à l'air libre, je pus respirer un peu, j'avais réussis ! Et maintenant direction la taverne ! La journée était avancée et j'étais persuadé d'y trouver Ragnar en toute circonstance, et peut-être bien Ulfric. Arrivé dans la taverne, je fis signe à mon ami le tavernier.
« Alors p'tit gars t'as réussis ? T'es quand même partis un bon bout de temps ! 
- Mon ami, je veux une consommation gratuite ! J'ai réussis !
- Haha ! Ce que tu veux ! C'est la maison qui régale ! Du rhum je présume ! »
Je ne criais pas tout de suite sur les toits que j'avais ce qu'il fallait, Ulfric n'était pas là. Le tavernier eu l'idée d'envoyer son enfant le chercher, et ça n'avait pas raté, il le trouva rapidement et le ramena à la taverne.
Une fois une petite foule réunie autour d'une table de bois ronde, je déposais les pages d'archives sur la table.
« Durant ces trois dernières années, Ulfric à participer cinq fois à la Tveirbinda ! Ragnar quant à lui, y a participé une fois, et y a été refusé deux autres fois pour cause d'ivresse. Je déclare vainqueur Ulfric ! »
Dans un grondement sourd de cris d'ivrognes de taverne, Tout le monde gueulait à la victoire d'Ulfric en le bousculant et en se mettant à hurler son nom. Ragnar quant à lui s'était fait discret, mais son bas lui fut tout de même une fois de plus retiré et accroché au lustre de fer forgé. La tournée fut offerte et la soirée fut très riante ! Enfin, sauf pour Ragnar qui devait avoir froid aux extrémités...





- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Revenir en haut Aller en bas






Mission - Les archives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Mission - Les archives Cadre6Mission - Les archives Cadre8


Mission - Les archives Cadre1Mission - Les archives Cadre3

Sujets similaires

-
» Première mission
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti
» Quantico: Mission FBI
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» [Mission D] Un vulgaire gamin? [1] (Pv : Takeshi, Kallo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kolmen Kirosi ::  :: Archives des pérégrinations-
Mission - Les archives Cadre6Mission - Les archives Cadre8