AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bonjour ,
  Tu as posté messages.
    Dernière visite le .

Partagez | 

Forgeons ensemble, dit le frère } Sigrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 20 Mai 2018 - 4:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base∞ Nombre de messages : 1122
∞ Nombre de messages RP : 54
∞ Âge du personnage : 33 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : × Présentation
× La forge
× Relations
× Sujets
× Inventaire
× Défis
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Il avait touché la bête, mais aucune des deux créatures ne semblaient enclines à laisser tomber le formidable déjeuner qu’ils représentaient. Largement impressionné, Gabriel aurait volontiers fui à toutes jambes aux côtés de Sigrid s’il n’avait pas craint que leur dérobade n’attire d’autres velues avides de leur chair. Un temps pétrifié, ses yeux clairs fixés sur les innombrables yeux de l’arachnomorph, l’image fugitive de leurs corps flasques enrobés dans des toiles blanches traversa son esprit et le poussa à l’action, au moment même où Sigrid assénait un salvateur coup de râteau.

Il recula vivement jusqu’à ce que son échine rencontre le mur de l’échoppe, et esquiva vaille-que-vaille les attaques de sa propre araignée qui se jetait littéralement dans sa direction pour le mordre. Par trois fois elle embrassa le mur sans le toucher avant de daigner reculer, lui présentant ses crocs et sa sale gueule pour l’effrayer – ce qui produisait plutôt bien l’effet escompté.

Toutefois l’assaut semblait rendre leurs adversaires plus méfiantes, comme si elles réalisaient soudainement qu’ils avaient également des crochets pour se défendre – à croire que le crâne transpercé de leur compagne les avait plus énervé qu’impressionné !

« Tu… Tu as raison… » Lâcha le forgeron essoufflé, bientôt rejoint par son amie. Il empoigna sans réfléchir le bâton qu’elle lui tendait et geignit immédiatement, poussant un juron tandis qu’il agitait frénétiquement et en vain ses doigts souillés. « C’est répugnant, c’est répugnant ! »

Par dépit, il s’essuya sur ses braies et se jura de plonger ses vêtements dans de l’eau bouillante à la première occasion venue. Pour l’heure, il y avait une autre urgence quelque peu pressante, qui prenait la forme de seize pattes excitées. À court de bonnes idées – puisqu’il avait enchainé les brillantes jusqu’à maintenant – il saisit la main de Sigrid dans la sienne et la jeta dans les araignées et l’attira le plus vite possible vers l’entrée du magasin.

#1

Réussite : Ils peuvent atteindre le magasin.
Échec : Une araignée leur barre la route.

#2

En cas d'échec au dé #1
Réussite : Gabriel parvient à la pousser à l’intérieur.
Échec : L’araignée mord Gabriel.

Attirée par les cris de ses camarades, ou les piaillements désespérés du faucon gisant au sol, une troisième araignée s’était invitée dans la partie et avait élu domicile sur le perron de la boutique. À leur approche elle leur fit face, et si elle était manifestement plus jeune et moins grande que ses deux compères, Gabriel n’avait nullement envie de l’affronter ! Il voulut faire demi-tour, mais les créatures les talonnaient et leur interdisaient toute retraite.

Serrant le bâton gluant et ce qui lui restait de courage, Gabriel brandit l’arme qui avait déjà fait ses preuves et assainit un brutal coup dans le crâne de l’arachnomorph. Celui-ci céda mais dans un sursaut quasiment post-mortem, la tenace créature s’était jetée vers l’avant et sa bouche immonde se referma sur la cuisse du forgeron. Une décharge lui courut dans toute la jambe et sembla lui remonter dans le cœur, lui coupant momentanément le souffle et la vision. Une seconde plus tard il était fort conscient de la présence de crocs dans sa chair, et poussa un cri de terreur et de douleur mêlés. Il eut tout de même la présence d’esprit – ou le réflexe ? – d’arracher son bâton et de le planter à nouveau dans la tête de l’araignée qui tomba lourdement, morte.

L’instinct de survie primant, l’adrénaline fusant, il serra plus fort les doigts de Sigrid et entra avec elle dans la boutique, dont il referma la porte brusquement – non sans y avoir coincé et coupé le bout d’une patte de ces abominations.

Une fois à « l’abri », la douleur reprit ses droits et en voulant faire un pas, il grogna et claudiqua, se rattrapant de justesse au comptoir. Il avait mal, c’était vif, saisissant, et ça brûlait, mais cela demeurait supportable. La créature ne devait pas avoir trop de venin en réserve…

« Est-ce que tu vois quelque chose pour les avoir… ? » Demanda-t-il, les dents serrées. La tête lui tournait mais il désigna de l’index une fiole au contenu verdâtre et visqueux. « Si tu veux un conseil… » Il trouva l’esprit de lui sourire, soulignant l’absurdité de toute recommandation alchimique quittant ses lèvres. « Je leur lancerai celle-ci. »
Revenir en haut Aller en bas



Forge until the earth shivers
O, full of scorpions in my mind! What’s done is done.
© Macbeth

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com
Message posté : Dim 20 Mai 2018 - 4:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Jarl de Kolmen Kirosi
Infos de base∞ Nombre de messages : 1453
∞ Nombre de messages RP : 200
∞ Âge du personnage : 62 ans
∞ Caste : Nobles
∞ Métier : Jarl de Kolmen Kirosi
∞ Statut : Veuf
∞ Liens rapides : Présentation
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
0/0  (0/0)
Niveau de renommée:
0/0  (0/0)
Description sommaire:
Le membre 'Gabriel Brynjolfson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Jugement du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Mai 2018 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base
Alchimiste

∞ Nombre de messages : 603
∞ Nombre de messages RP : 89
∞ Âge du personnage : 27 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Alchimiste
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
5/10  (5/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Sigrid se laissa entraîner par Gabriel, gardant un œil sur les créatures qui les suivaient avec détermination. Ce n'est que lorsqu'elle le sentit freiner que la jeune femme se retourna pour vérifier ce qui les attendait et elle sentit une vague d'agacement en voyant une nouvelle araignée les attendre. Décidément, ce qu'Harald lui racontait quand elle était enfant semblait vrai : écrasez-en une et dix viennent à son enterrement ! Comme Gabriel prit les choses en main, Sigrid lui tourna le dos pour maintenir les autres assaillants à distance le temps que la voie soit libérée. Dès que ce fut le cas, la blonde lui emboîta le pas avec empressement, réfléchissant déjà à ce qu'ils allaient pouvoir faire ensuite.

Au moment où le forgeron lui désigna les fioles qu'il avait utilisées avant, l'alchimiste arbora une expression sévère et lui répondit d'un ton qui l'était tout autant.

« C'est un mélange réservé pour des potions explosives et corrosives Gabriel, tu as de la chance de ne pas t'être fait arracher une main au passage ! »

Tandis que les cris des créatures à l'extérieur se faisaient entendre avec plus de vigueur, la jeune femme se pencha pour ramasser l'animal blessé qui ne cessait de piailler. Elle le posa sur le comptoir où elle avait préalablement installé une petite couverture et s'apprêtait à lui dispenser quelques soins lorsqu'elle constata que le forgeron avait l'air... tendu ? Elle ne savait pas vraiment comment qualifier ça, en tous les cas, il ne semblait pas au mieux de sa forme, c'est un fait ! Fronçant les sourcils, Sigrid délaissa brièvement l'animal afin de s'approcher de Gabriel pour constater qu'il se tenait la jambe.

« Elles t'ont mordu ? Quand ça ? »

Avec fermeté, elle lui saisit la main et la retira de sa blessure afin de la découvrir. Elle reconnaissait sans mal les traces de croc qui ornait désormais sa cuisse. Mauvaise nouvelle. Lorsqu'il lui apprit que c'était la nouvelle arrivante qui était responsable de ça, Sigrid fut un peu soulagée, mais ce n'était pas le top non plus. Elle s'éloigna rapidement pour aller saisir un petit objet semblable à une pompe en modèle réduit.

« Les Arachnomorphs ont un poison dans les crocs, on s'en sert pour des poisons paralysants. Tu risques d'avoir tout le corps paralysé si on traîne trop et ça concerne aussi tes poumons. Tu as de la chance que ce soit une petite, son venin est certainement moins fort, mais mieux vaut ne pas trop prendre de risques. »

Sans explications, elle déchira le vêtement du jeune homme au niveau de sa blessure et positionna l'objet qui engloba les morsures.

« C'est une pompe à venin, il va falloir que tu t'en charges le temps que je nous trouve des armes. »

Elle lui fit une rapide démonstration avant de le laisser s'en charger en espérant qu'il ne tournerait pas de l’œil avant d'y arriver ! Sans perdre davantage de temps, la jeune femme Commença à fouiller dans les environs. Elle pestait de ne pas avoir emporté son arc aujourd'hui, mais il fallait faire avec ! Au final, elle revint avec de petits couteaux et des serpettes dont ils se servaient pour la récolte des plantes ou leur taille, rien de bien dangereux pour une araignée géante malheureusement.

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : Harald est venu voir si Gabriel s'en sortait.
    ÉCHEC : personne ne vient.


Jetant un coup d’œil par la fenêtre, la blonde soupira d'agacement.

« Et Harald, ça m'étonne qu'il ne soit pas venu voir ce que ça donnait ! Il doit certainement être occupé à culbuter une idiote à l'heure qu'il est. »

Pestant avec mauvaise humeur, la jeune femme attrapa deux serpettes plus aiguisées et imposantes que les autres, puis revint vers Gabriel pour vérifier son état. S'il s'évanouissait, elle commencerait vraiment à s’inquiéter, mais il était inutile de l'alarmer.

« Tu t'en es sorti ? Tu peux marcher ? »

Joignant le geste à la parole, elle lui tendit une des armes improvisées.
Revenir en haut Aller en bas



Toute femme devrait être accablée de honte à la pensée qu’elle est femme. ♦️ ©️ Clément d’Alexandrie

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com
Message posté : Lun 21 Mai 2018 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Jarl de Kolmen Kirosi
Infos de base∞ Nombre de messages : 1453
∞ Nombre de messages RP : 200
∞ Âge du personnage : 62 ans
∞ Caste : Nobles
∞ Métier : Jarl de Kolmen Kirosi
∞ Statut : Veuf
∞ Liens rapides : Présentation
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
0/0  (0/0)
Niveau de renommée:
0/0  (0/0)
Description sommaire:
Le membre 'Sigrid Hakondóttir' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Jugement du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 28 Mai 2018 - 0:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base∞ Nombre de messages : 1122
∞ Nombre de messages RP : 54
∞ Âge du personnage : 33 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : × Présentation
× La forge
× Relations
× Sujets
× Inventaire
× Défis
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Il n’osait pas imaginer ce qu’il ferait avec une main en moins. Elles étaient ses instruments de travail, de survie, la partie de son corps dont il prenait le plus soin, la seule qu’il traitait avec une considération digne. Si l’une d’elle finissait en lambeaux… Autant directement glisser sa tête dans les crocs d’une araignée et offrir ses restes à Deyja. Ou s’abandonner, se vider de son sang, mourir et rejoindre des ancêtres anonymes. Peut-être son vieux père… Quoique, la perspective de renouer avec le rebut d’humanité serait suffisante pour le tenir éveillé et le maintenir en vie aux portes du trépas.

« J’ai bien fait de ne pas y toucher alors… » Grommela-t-il entre ses deux, tout en massant de ses doigts crispés le pourtour de la morsure qui le lançait.

Autour des traces de crocs, la chair se durcissait, chauffait, luttant contre il ne savait quel poison dégueulasse que la bestiole avait instillé sous sa peau, dans son sang. Il tentait de garder l’esprit clair, de réfléchir à ce qu’ils pouvaient faire, le tout étant de s’arracher à l’image de sa jambe boursouflée et de la douleur, pas fulgurante, mais lancinante. Les mots de Sigrid l’y aidèrent, et la jeune femme s’attira un regard surpris, mais brûmeux.

« La plus jeune, quand nous sommes entrés. Je ne pense pas que ce soit grave. »
Ajouta-t-il dans la précipitation, soucieux de ne pas les distraire de leur but.

Pourtant l’alchimiste guérisseuse avait déjà pris les choses en main : en un temps record, papillonnant autour de lui et devant ses cils baissés, elle observa sa blessure, détermina le problème et amorça une solution. Déshabillé de force par une donzelle… Ou plutôt légèrement dévêtu par quelqu’un qui voulait sauver sa peau, il se retrouva bientôt avec une pompe étrange entre les mains, destinée à lui aspirer le poison hors du corps.

« Ne t’en fais pas, je me sens bien. » Il tenta un sourire et un mouvement de tête décidé, mais cette dernière dodelina dangereusement sur ses épaules.

Gabriel se concentra plutôt sur son objectif qu’à l’apparence qu’il renvoyait, et pressa à plusieurs reprises la petite poire. Le geste était simple, et l’effet étrange : sa peau se souleva dans la bulle qui emprisonnait la morsure, et bientôt, du liquide épais et poisseux s’écoula de la plaie. L’image était à la fois dégoûtante et étrangement satisfaisante… Presque autant que de s’imaginer Harald en train de fourrager sous les jupons de la première gourgandine venue.

« Ne dis pas ça… Ton frère est un peu léger mais… Ce n’est pas… »

#1
Réussite : Il peut marcher.
Échec : Il ne tient pas debout.

En cas de réussite au dé #1
Réussite : Les araignées fuient.
Échec : Les araignées restent.


En cas d'échec au dé #1
Réussite : Il tue une araignée.
Échec : Il s’évanouit.

Une pression supplémentaire sur la maudite pompe et le liquide se teinta de rouge, et bientôt Gabriel n’aspira plus que du sang. Débarrassé du venin, il déposa l’instrument sur le comptoir et se redressa sur ses jambes, mais sitôt son pied au sol, une déflagration lui remonta jusqu’au thorax. Trop pressé. Il geignit douloureusement et se cramponna, serrant les dents. Il ne devait pas lâcher. Parmi les armes que Sigrid lui tendit, il choisit une serpette. Ses doigts se crispèrent si forts que leurs jointures devinrent blanches, mais il gardait des couleurs sur son visage et la vision claire.

« Ça va aller, merci Sigrid. » À nouveau il lui sourit doucement, avec sincérité, mais il n’aurait pas le temps d’arborer une expression plus tendre : l’une des plus grosses araignées venait de passer l’une de ses pattes au travers de la fenêtre. « Maudite créature… »

Elles entrèrent à deux, grosses et monstrueuses, leurs innombrables pattes claquetant sur le sol dans une sinistre mélodie. Gabriel se jeta sur le comptoir pour se mettre hors de portée, et bascula malencontreusement en arrière. Son échine heurta violemment le sol et il perdit Sigrid de son champ de vision, maintenant qu’il était allongé derrière le comptoir. L’une des araignées ne manqua pas le spectacle et, se régalant d’avance de sa chair maladroite, se précipita à son endroit. Plus à l’aise au sol, moins gêné par sa jambe, Gabriel l’accueillit comme il se doit : la pointe de sa serpette s’enfonça brutalement dans l’un de ses yeux, et il arracha son œil dans un mouvement brusque. Il était certain d’avoir entendu un « pop ». La bête poussa ce qui semblait être un cri et Gabriel se jeta contre elle, la frappa et la piqua de plusieurs coups jusqu’à ce qu’elle s’affaisse au sol. Il ne lui laissa aucun répit, usant de tout son poids jusqu’à ce qu’il entende son crâne céder… Et elle était morte.

« Par Vatn… » Un coude au sol, rampant presque, il luttait pour regagner son souffle. « Si… Sigrid ? Est-ce que tu vas bien ? »
Revenir en haut Aller en bas



Forge until the earth shivers
O, full of scorpions in my mind! What’s done is done.
© Macbeth

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com
Message posté : Lun 28 Mai 2018 - 0:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Jarl de Kolmen Kirosi
Infos de base∞ Nombre de messages : 1453
∞ Nombre de messages RP : 200
∞ Âge du personnage : 62 ans
∞ Caste : Nobles
∞ Métier : Jarl de Kolmen Kirosi
∞ Statut : Veuf
∞ Liens rapides : Présentation
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
0/0  (0/0)
Niveau de renommée:
0/0  (0/0)
Description sommaire:
Le membre 'Gabriel Brynjolfson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Jugement du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 1 Juin 2018 - 22:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base
Alchimiste

∞ Nombre de messages : 603
∞ Nombre de messages RP : 89
∞ Âge du personnage : 27 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Alchimiste
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
5/10  (5/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Sigrid était inquiète, réellement inquiète. Elle l'avait dissimulé à Gabriel, mais la vérité était qu'elle se demandait si le venin de l'arachnomorph ne serait pas handicapant pour lui. Sa jambe n'avait peut-être pas eu le temps d'être paralysée, mais ses mouvements risquaient bien de se retrouver diminués ! Or, face à une créature qui n'attendait qu'un moment de faiblesse pour s'occuper de vous, il était inutile de préciser qu'une tel risque pouvait s'avérer très dangereux...

Malheureusement pour eux, la jeune femme n'avait pas ses armes sur elle. Ils allaient donc devoir se débrouiller avec les moyens du bord et surtout, espérer pour que quelqu'un vienne les aider. Mais pas Njall. Elle craignait trop de le voir empoisonné ou pire... Tout comme Gabriel en fait, mais il était là et aucune prière ne l'en sauverait. Soupirant profondément, la jeune femme tint fermement son arme improvisée avant d'acquiescer d'un hochement de la tête aux paroles rassurantes du forgeron. Arriverait-elle à être à la hauteur ? Rien n'était moins sûr, mais Sigrid refusait de se laisser avoir par de vulgaires araignées, aussi géantes soient-elles ! Si ces horreurs semaient la pagaille dans la boutique de son oncle, les guerriers ne se gêneraient pas pour mettre en avant son échec, arguant qu'elle avait échoué parce qu'elle était une femme !

Pestant intérieurement, elle se tint prête lorsque mes deux horreurs velues débarquèrent dans la boutique. Rapidement, Sigrid perdit Gabriel de vue, mais remarqua que l'une des araignées se précipita vers lui. Malheureusement pour le forgeron, il allait devoir se débrouiller tout seul, jambe endormie ou pas, car l'autre animal se précipitait sur l'alchimiste, agitant ses pattes avec rapidité. Retenant une grimace de dégoût, la jeune femme leva son bâton et tenta de frapper l'arachnomorph pour la chasser, mais la bête semblait plus résistante qu'à l'extérieur. Peut-être comprenait-elle que dans cet espace confiné, elle était en mesure de prendre le dessus ? Car il était vrai que la bête bloquait le chemin menant à l'entrée de la boutique, elle menaçait même de faire tomber plusieurs étagères en se mouvant avec brusquerie.

Serrant les dents, la jeune femme s'avança à son tour vers la bête, tentant une nouvelle fois de la frapper avant de tourner le bâton pour s'en servir comme d'un pieu à enfoncer au centre de cette multitude d'yeux repoussants. Plus facile à dire qu'à faire, mais avait-elle le choix ?

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : Sigrid blesse l'araignée.
    ÉCHEC : l'araignée riposte.

    Lancer de dé #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : Sigrid esquive.
    ÉCHEC : l'araignée la touche.


Avec une certaine surprise, la demoiselle sentit son bâton s'enfoncer au milieu des yeux de l'animal. Un bruit mouillé lui arriva aux oreilles alors que l'animal se mettait à secouer ses pattes avec brusquerie, tentant de frapper son assaillante. Fort heureusement, Sigrid était trop proche pour que les pattes de l'araignée ne puissent la toucher, même si ses crocs s'agitaient un peu trop près de sa jambe à son goût ! Tirant son arme en arrière, la chasseuse recommença son attaque, mais visa plus haut cette fois-ci, cherchant à l'achever pour de bon et en un coup. Malheureusement, l'animal parvint à reculer à la dernière seconde et le bâton toucha une nouvelle fois les yeux de l'araignée qui pesta, cria et recula pour se protéger.

Essoufflée, la blonde recula en entendant son ami l'interpeller.

« Tout va bien ! Mais elles sont résistantes ces saletés. »

Inspirant aussi profondément que possible, la jeune femme fit volte-face avant de s'approcher de Gabriel qui semblait s'en sortir. Son cœur battant la chamade dans sa poitrine, Sigrid lui offrit un faible sourire, ne pouvant s'empêcher de jeter un coup d’œil vers la jambe blessée de son ami.

« Il faut juste chasser celle-là et on sera tranquille. »

Plus facile à dire qu'à faire cela dit ! Passant le dos de sa main sur son front afin d'éponger la sueur qui lui coulait dans les yeux, la blonde se retourna vers l'araignée qui semblait hésiter sur la suite des événements. Cognant son bâton contre le comptoir en bois, la chasseuse chercha à impressionner la créature, mais cette dernière était décidément bien bravache puisqu'elle agita ses pattes à leur attention !

« Tu crois qu'elle nous fait un doigt d'honneur à la mode arachnomorph ? »
Revenir en haut Aller en bas



Toute femme devrait être accablée de honte à la pensée qu’elle est femme. ♦️ ©️ Clément d’Alexandrie

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com
Message posté : Ven 1 Juin 2018 - 22:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Jarl de Kolmen Kirosi
Infos de base∞ Nombre de messages : 1453
∞ Nombre de messages RP : 200
∞ Âge du personnage : 62 ans
∞ Caste : Nobles
∞ Métier : Jarl de Kolmen Kirosi
∞ Statut : Veuf
∞ Liens rapides : Présentation
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
0/0  (0/0)
Niveau de renommée:
0/0  (0/0)
Description sommaire:
Le membre 'Sigrid Hakondóttir' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Jugement du Destin' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Juin 2018 - 18:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base∞ Nombre de messages : 1122
∞ Nombre de messages RP : 54
∞ Âge du personnage : 33 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : × Présentation
× La forge
× Relations
× Sujets
× Inventaire
× Défis
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
S’extirpant de derrière son comptoir en rampant comme un lombric, Gabriel se hissa sur ses avants bras et laissa son échine buter contre le bois. Une fois assis, essoufflé et en sueurs, il étendit sa jambe blessée devant lui : autour de la marque des crocs la peau était rougie et boursouflée, mais autrement, il semblait tirer d’affaire. Il posa la plante du pied par terre puis, serrant les dents fortement, se hissa jusqu’à se tenir debout. Il sentait ses muscles soubresauter sous la peau, comme si des dizaines d’aiguilles venaient les titiller, mais cette fois ses jambes ne cédèrent pas sous poids et le maintinrent droit. Le dos contre l’étagère aux mille fioles, il mira son amie, qui tenait l’araignée survivante à distante.

« Pas autant que toi. » Sourit-il, une pointe d’admiration marquant sa voix. Sigrid semblait certes aussi fatiguée que lui, mais elle avait fait face avec un calme et une hargne exemplaires.

S’il avait été seul, il aurait uniquement cherché à fuir… Aux côtés de l’alchimiste, il s’était découvert un courage insoupçonné – enfin, autant déclarer tout de suite qu’il ne comptait pas exhiber sa prétendue force tous les quatre matins non plus ! Quand ils se seraient débarrassés de la dernière gêneuse, il serait bien heureux de rincer sa gorge de houblon et de contenter son estomac avec la première viande venue.

« Dépêchons-nous, j’ai hâte d’être tranquille… » Parfois plus taquin qu’il ne laissait entrevoir, il précisa d’un ton transpirant l’innocence. « En tout bien, tout honneur. »

La bête semblait plus méfiante maintenant que ses congénères étaient tombées, elle ne se laisserait sans doute pas abattre facilement – après tout, elle avait vu l’ensemble de leurs techniques de combat. Tandis que ses pattes s’agitaient avec méfiance, Gabriel empoigna un flacon qui, à peu de choses près, ressemblait à celui qui avait transformé ces créatures en globs purulents. Boitillant pour rejoindre Sigrid, il éleva la fiole et l’agita ostensiblement sous le nez de l’arachnomorph pour qu’elle le voie.

« Tu vois ça, immonde saleté ? Tu le veux ? » Lâcha-t-il d’une voix forte, qui se voulait menaçante, tout en faisant de grands gestes. Entre les coups de bâton de Sigrid contre le comptoir et sa menace atomique, elle finirait peut-être par prendre peur et détaler ! « Allez, ouste ! »

#1
Réussite : Leur ruse fonctionne.
Échec : Leur ruse échoue.

En cas d'échec au dé #1
Réussite : Gabriel esquive.
Échec : Gabriel est renversé.

Contre les épouvantails du duo, c’est le doigt d'honneur à la mode arachnomorph qui gagna ! Ignorant leur bruit et grands gestes, l’araignée sortit les crocs et sans plus d’avertissement, fonça entre eux comme la misère sur le monde. Échappant un cri de surprise, le forgeron se jeta sur le côté pour esquiver l’assaut. De justesse il garda le flacon contre lui et évita qu’il se brise, il l’envoya simplement rouler sur le sol et percuter le faucon, qui piailla, signifiant à ces remuants colocataires qu’il vivait encore. Gabriel sentit le corps nerveux et hérissé de l’araignée le frôler, le bousculer, mais ni ses pattes ni ses crocs ne vinrent se ficher dans sa chair tendue. Au lieu de cela, la bête se précipita contre le mur et s’y cogna avec fracas. Le coup entre les yeux que Sigrid lui avait infligé devait avoir abimé sa vue…

Profitant de son égarement, Gabriel frappa de toutes ses forces avec sa serpette. Il visait son abdomen, mais ne put entailler que l’une de ses huit pattes. Sans doute surprise par la douleur, l’araignée bascula et recula en sifflant, pestant tel un chat jeté dans l’eau. Ils pouvaient l’acculer, mais Gabriel hésitait. Il était encore plutôt effrayé par la créature, et se sentait plus proie que chasseur… Loin d’être l’expert en la matière, il se colla au flanc de Sigrid, prêt à lui servir de bouclier et à suivre ses instructions.

« Je ne tremble pas, j’ai juste un peu froid. » Précisa-t-il le plus faussement du monde, une risette fantomatique sur les traits. « Dis et j’exécute, je suis ton assistant bêta. » Et oui, il fallait bien un apprenti maladroit pour manipuler des flacons inconnus !
Revenir en haut Aller en bas



Forge until the earth shivers
O, full of scorpions in my mind! What’s done is done.
© Macbeth

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com
Message posté : Dim 3 Juin 2018 - 18:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Jarl de Kolmen Kirosi
Infos de base∞ Nombre de messages : 1453
∞ Nombre de messages RP : 200
∞ Âge du personnage : 62 ans
∞ Caste : Nobles
∞ Métier : Jarl de Kolmen Kirosi
∞ Statut : Veuf
∞ Liens rapides : Présentation
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
0/0  (0/0)
Niveau de renommée:
0/0  (0/0)
Description sommaire:
Le membre 'Gabriel Brynjolfson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Jugement du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 4 Juin 2018 - 15:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base
Alchimiste

∞ Nombre de messages : 603
∞ Nombre de messages RP : 89
∞ Âge du personnage : 27 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Alchimiste
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
5/10  (5/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Sigrid avait aussi hâte que Gabriel d'être débarrassée de cette envahissante invitée et elle soupira profondément tout en acquiesçant d'un hochement de la tête. Ce n'est finalement que lorsqu'elle vit l'araignée charger une nouvelle fois qu'elle comprit que la situation était plus compliquée que prévue. En plus de devoir débarrasser l'endroit de cadavres d'araignées – et parfois de leurs boyaux – elle allait devoir ramasser ce qui traînait sur le sol et certainement justifier la disparition de plusieurs fioles brisées lors de leur combat... Bah, Hrothgar serait compréhensif, elle n'en doutait pas une seule seconde ! Pour le moment, le plus important était de régler le compte de la survivante !

La bestiole chargea donc et la blonde ne put retenir un froncement de sourcils. Gabriel quant à lui parvint à esquiver l'assaut et l'araignée percuta brutalement le mur du fond, faisait trembler les étagères qui s'y trouvaient accrochée. Fort heureusement, rien ne tomba, même si une fiole imposante en verre sur le coin de la tronche aurait pu calmer un peu ses ardeurs !

Contournant le comptoir pour s'approcher de Gabriel, elle le vit expédier un coup de serpette à l'animal qui s'en montra d'autant plus agressive. Décidément, quel caractère de cochon ! Si elle n'était pas aussi hostile, Sigrid l'aurait volontiers adoptée pour l'offrir à Harald en témoignage de ses sentiments pour lui ! Soupirant profondément, elle tourna la tête vers son ami au moment où celui-ci essayait de faire un peu d'humour. Le pauvre. La jeune femme sentit son cœur se serrer. Si Gabriel savait fabriquer de bonnes armes, il n'était pas doué pour s'en servir par contre ! Mais elle ne lui en voulait pas franchement : à chacun son métier. Humectant ses lèvres, la jeune femme reporta son regard sur la bestiole.

« Je vais essayer une dernière fois de m'en débarrasser, si je n'y arrive pas, prends la fiole posée là-bas. » Elle désigna celle située tout au bout du comptoir. « C'est un paralysant, elle devrait être immobilisée assez rapidement si tu lui déverses tout dessus. »

Heureusement qu'elle n'avait pas utilisé de crochet d'arachnomorph pour la confectionner ! Mais l'heure n'était plus aux bavardages : la jeune femme posa son bâton sur le comptoir avant de se pencher pour saisir un gros caillou qui servait habituellement à bloquer la porte lorsqu'ils fermaient la boutique le soir. La roche était très lourde, elle n'aurait donc droit qu'à une tentative, mais c'était plus efficace qu'un vulgaire bâton !
S'approchant de l'animal, la jeune femme attendit que l'araignée se prépare à l'attaquer, puis lui lâcha la pierre en plein dessus.

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : Sigrid réussit sa tentative.
    ÉCHEC : elle rate.


Par chance, les yeux qu'elle avait perdu plus tôt l'handicapaient puisqu'elle ne vit pas arriver la grosse roche qui lui tomba en plein dessus avec un bruit peu ragoûtant. La malheureuse agita ses pattes dans un ultime soubresaut avant de s'immobiliser pour de bon. Baissant les yeux vers l'animal, Sigrid se rendit compte que ses chausses et des chaussures étaient maculées de sang et d'autres morceaux d'arachnomorph. Pas très glamour, mais comme elle ne comptait pas aller draguer à la taverne du coin....

Lâchant un profond soupir, la jeune femme se tourna vers son ami, un sourire ravi sur les lèvres. Bien évidemment, elle n'était pas enchantée d'avoir tué ces créatures, mais c'était ça ou leur laisser le plaisir de massacrer un malheureux oiseau qui n'avait rien demandé. Et, accessoirement, dévorer Gabriel, ce qu'elle ne pouvait envisager !

« Mes vêtements sont irrécupérables. » Elle eut un haussement d'épaules. « Au moins on a sauvé cet oiseau. Tu pourras t'en vanter à ton prochain voyage sur Fálki, elles t'offriront peut-être ta propre statue, va savoir. »

En parlant d'oiseau, l'animal semblait avoir repris un peu du poil de la bête puisqu'il piaillait avec force afin d'attirer leur attention.
Revenir en haut Aller en bas



Toute femme devrait être accablée de honte à la pensée qu’elle est femme. ♦️ ©️ Clément d’Alexandrie

Voir le profil de l'utilisateur http://kolmen-kirosi.forumactif.com
Message posté : Lun 4 Juin 2018 - 15:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Jarl de Kolmen Kirosi
Infos de base∞ Nombre de messages : 1453
∞ Nombre de messages RP : 200
∞ Âge du personnage : 62 ans
∞ Caste : Nobles
∞ Métier : Jarl de Kolmen Kirosi
∞ Statut : Veuf
∞ Liens rapides : Présentation
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
0/0  (0/0)
Niveau de renommée:
0/0  (0/0)
Description sommaire:
Le membre 'Sigrid Hakondóttir' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Jugement du Destin' :
Revenir en haut Aller en bas



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 5 Juin 2018 - 23:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base∞ Nombre de messages : 1122
∞ Nombre de messages RP : 54
∞ Âge du personnage : 33 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : × Présentation
× La forge
× Relations
× Sujets
× Inventaire
× Défis
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Quel dommage !
Il aurait été tellement aimé avoir l’occasion d’à nouveau saisir l’une de ses fioles à effet surprise, pour gentiment arroser l’une de ces affreuses bêtes et contempler le résultat. Malheureusement Sigrid démontra à nouveau ses talents en improvisant une arme de fortune plus imposante et efficace que leurs outils précédents : ni une, ni deux, la bête s’écroula sous l’impact d’un caillou mortel. S’il faudrait sans doute romancer leur exploit pour le rendre plus croustillant, Gabriel n’était déjà pas peu fier d’avoir survécu à cette affaire sans – trop – de dommage car, outre sa jambe, la boutique accusait seulement quelques dégâts.

« Je n’avais jamais douté de notre victoire. » Mentit le forgeron avec une risette maligne. Avec une certaine précaution tout de même, il s’approcha de la carcasse velue qui gisait au milieu de la pièce et donna un léger coup de botte sur l’une des pattes, comme pour s’assurer que l’araignée était bel et bien morte. Son extrémité était durcie, déjà, signe qu’elle avait véritablement passé l’arme à gauche. « Tu vas pouvoir prélever un tas de… Trucs, sur ces bestioles. » Un essai infructueux d’emprunt du langage des chasseurs. « Une fois la cervelle essuyée. »

Il grimaça et se détourna du spectacle, ses prunelles clairs accrochèrent alors soudainement la silhouette de son amie. En piteux état. Souillée quasiment de la tête aux pieds, même ses cheveux blonds semblaient accuser le coup. Il n’osait pas imaginer sa propre saleté… Certes, ni elle ni lui ne pourraient parader avec leurs frusques !

« Tu n’as qu’à les retirer. » On aurait pu croire à une phrase innocente, prononcée sans trop y penser, mais la large risette sur ses traits ne trompait personne. « Je tenterai de me tenir. » Là-dessus il ouvrit simplement le col de son haut pour se donner un peu d’air : maintenant qu’ils étaient tranquilles, il avait terriblement chaud et sentait la sueur perler entre ses omoplates. « Dire que j’avais mis une chemise propre… »

Un soupir témoigna de son désarroi. Il n’avait plus de mère depuis longtemps, et ses sœurs étaient bien trop loin pour lui faire la lessive : imaginez donc la perplexité de cet homme célibataire face aux montagnes de linge qui s’accumulaient ! Enfin, ses finances l’avaient forcé à s’y mettre, il n’aurait jamais les moyens de racheter des vêtements au rythme de se sués – sexy.

Lorsque son amie évoqua l’accueil que pourrait leur réserver les guerrières de Fálki, Gabriel ne retint pas un rire léger. Il avait beau se rendre régulièrement sur l’île pour visiter Solveig, il y faisait profil bas à chaque fois…

« Je pense que tu aurais plus de chances que moi de voir ériger une statue en remerciement de tes hauts faits… » Après tout, Sigrid avait œuvré de façon autrement plus efficace qu’en sauvant les plumes d’un faucon. « J’ai entendu dire que tu avais rendu un fier service à l’île. » Les nouvelles allaient vite, sur les Kolmen Kirosi. « Pour ma part, quand je ne reçois pas d’insulte ou de crachat, je m’estime déjà heureux. »

Il ne s’en offusquait pas pour autant. Il vivait sur Snákr depuis suffisamment longtemps pour savoir que le traitement qu’on lui réservait était autrement plus sympathique que celui que les Snákrson infligeaient aux malheureuses s’égarant sur leur île rocheuse…

« Je n’ai pas à me plaindre, pourtant. J’ai toujours pu rendre visite à ma fille sans être trop inquiété, mais je pense que c’est surtout dû à l’influence de sa mère. »

Il ne se souvenait pas avoir réellement parlé d’Astrid avec Sigrid… Ni avec personne, d’ailleurs. Il s’en voudrait de l’assommer avec des détails de sa vie privée, qui n’avaient de toute manière pas de quoi captiver l’intérêt. S’il avait beaucoup de tendresse pour la capitaine du Fer de Lance, il n’ignorait pas que leur relation platonique était bien sage pour les oreilles d’une Snákrdóttir – qui, de son plein gré ou non, avait été bercée dès l’enfance par les chansons grivoises de l’île ! Un nouveau piaillement strident le tira soudain de ses pensées, dans un soupir et un « ça va, ça va… » il approcha la bête à plumes qui se tenait sur le sol, le bec fièrement dressé. Après un instant d’hésitation, il posa un genou à terre et tendit le bras en direction de l’oiseau qui vint directement s’y poser, comme s’il était exaspéré que ces deux-là aient mis autant de temps à se mettre à sa disposition. Éduqué, habitué, il tendit directement sa patte gauche à laquelle était noué un petit rouleau de papier…

« Qu’est-ce que… ? »

Très loin de l’esprit de Gabriel était cette annonce accrochée sur un panneau, qu’il avait un jour lu près de Poka, qui expliquait que la liste des participants à la Tveirbinda avait été perdue.
Revenir en haut Aller en bas



Forge until the earth shivers
O, full of scorpions in my mind! What’s done is done.
© Macbeth

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Juin 2018 - 12:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base
Alchimiste

∞ Nombre de messages : 603
∞ Nombre de messages RP : 89
∞ Âge du personnage : 27 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Alchimiste
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
5/10  (5/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
« C'est vrai. »

Si maintenant les ressources venaient elles-mêmes se livrer, ils risquaient de perdre moins de temps ! Sauf bien sûr s'il fallait tout nettoyer derrière elles. Sigrid n'osait même pas imaginer la tête de son oncle s'il avait débarqué au milieu de la bagarre ! Fort heureusement, tout était terminé. Elle allait fermer la boutique pour le reste de la journée, le temps de tout astiquer. Njall viendrait certainement l'aider entre-temps, il lui rendait souvent visite dans la journée. Du moins lorsque leur père ne l'embarquait pas pour une journée de chasse.

Lorsqu'il lança une plaisanterie sur ce qu'elle pouvait faire de ses vêtements sales, la jeune femme lui offrit un regard noir à moitié feint. Sigrid était une femme extrêmement pudique, la seule chose qu'elle daignait découvrir étant ses bras – et encore ! Autant dire qu'il n'était pas envisageable qu'elle se mette tout à coup à arracher ses frusques ! Fort heureusement, elle savait que son ami plaisantait.

« Plutôt me rouler dans la cervelle d'araignée que faire ça mon cher Gabriel. »

Et là, elle était vraiment sérieuse !
Toujours est-il que l'atmosphère était beaucoup plus détendue comme en témoignaient les paroles suivantes du forgeron. Il parlait très rarement de sa fille ou de la mère de cette dernière et même si Sigrid connaissait bien Astrid, elle ne s'était jamais mêlée de leurs affaires. Oh, ce n'était pas par manque d'intérêt : elle appréciait énormément les deux jeunes gens, mais disons qu'elle ne voulait pas devenir gênante. Sigrid avait souvent remarqué que d'autres femmes n'appréciaient pas les liens qu'elle pouvait avoir avec certains hommes de l'île. Elle mettait cela sur le compte de la jalousie et même si Astrid ne semblait pas être de cette trempe-là, l'alchimiste préférait éviter de s'attirer les foudres de la capitaine. Elle esquissa un bref sourire avant de répondre avec franchise :

« Astrid est une femme très bien, je ne serais pas étonnée que votre fille suive la même voie. »

Ramassant quelques morceaux d'arachnomorph qu'elle jeta dans une corbeille, Sigrid se rapprocha finalement de Gabriel en l'entendant émettre quelques mots teintés de surprise. Sourcils haussés, elle posa les yeux sur le rouleau de papirt noué autour de la patte de l'animal.

« Tiens-le bien, je lui enlève ça. »

Veillant à ne pas lui faire mal, la jeune femme décroche le rouleau de papier et l'ouvrit. Il n'était pas cacheté et elle reconnut immédiatement ce qu'elle avait sous les yeux. La liste de noms ne prêtait pas à confusion ! Retournant le morceau de papier vers Gabriel, la jeune femme prit la parole.

« C'est la liste pour la prochaine Tveirbinda. Je crois me souvenir qu'elle avait été perdue. Si l'oiseau est tombé sur un nid d'arachnomorph, ça expliquerait tout. » Elle baissa les yeux vers l'oiseau. « On devrait le soigner avant. Une fois qu'il sera en état, on pourra l'apporter avec la liste. Je présume qu'il faut la confier à Harding ou à son second. Ils pourront garder l'oiseau le temps qu'il se remette sur pied, qu'en penses-tu ? »

Elle baissa à nouveau les yeux vers le papier, reconnaissant plusieurs noms qui lui étaient assez familiers. Mais aucun membre de sa famille ne figurait dessus, pas plus qu'Hagen ou même Gabriel. C'était bizarre, mais elle était toujours un peu soulagée de constater ça. À croire qu'aller féconder une inconnue de Fálki les rendrait moins aimable avec elle ! Dans ces moments-là, la jeune femme se sentait particulièrement stupide et elle espérait simplement que son visage ne témoignait pas du soulagement qu'elle avait ressenti. Relevant les yeux vers son ami, Sigrid ne put retenir une remarque lancée d'un ton badin.

« Tu n'y participes pas alors ? »
Revenir en haut Aller en bas



Toute femme devrait être accablée de honte à la pensée qu’elle est femme. ♦️ ©️ Clément d’Alexandrie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Juin 2018 - 23:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base∞ Nombre de messages : 1122
∞ Nombre de messages RP : 54
∞ Âge du personnage : 33 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : × Présentation
× La forge
× Relations
× Sujets
× Inventaire
× Défis
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
À défaut d’assister au déshabillement de Sigrid, Gabriel apprit une information qu’il ignorait jusqu’alors : son amie connaissait Astrid, suffisamment pour la qualifier de femme « très bien ». La curiosité navigua dans le regard de Gabriel qui jaugea la jeune femme avec attention, il se demandait comment les deux femmes avaient pu se rencontrer… Une capitaine de l’île de Fálki, mère et noble, et une alchimiste de Bjǫrn, d’une famille modeste et repoussant toute idée d’union. Comment en étaient-elles venues à croiser leur chemin, il ne tarda pas à s’interroger à haute voix.

« Tu connais Astrid ? » Il sourit, l’intérêt faisait sonner sa voix et briller ses yeux clairs. « Tu as déjà rencontré Solveig… ? »

Son enfant n’avait jamais mis les pieds à Snákr. L’envie de l’avoir près de lui le brûlait, mais en toute sincérité, il ne souhaitait pas le moins du monde qu’elle s’attarde sur l’île de la Wyverne… Gabriel était loin d’être l’homme le plus bouleversé par les différences de statut entre les deux sexes, mais le fait de devenir père d’une petite fille avait quelque peu modifié son point de vue sur la question – il ressentait plus vivement et comme une agression l’oppression qu’elles pouvaient vivre sur son île d’adoption.

Le piaillement du faucon le ramena à des pensées plus prosaïques, et il surveilla l’oiseau tandis que Sigrid le libérait de son maigre fardeau. Léger en apparence, certes, mais lourd de conséquences : il serait fâcheux que ce message soit perdu ! Les chefs respectifs des deux îles auraient tôt fait de considérer le tout comme une machination, et n’avaient de toute manière pas besoin d’un tel prétexte pour alimenter leur conflit

D’un geste maladroit, Gabriel glissa son index le long du plumage de la bête, dans un semblant de caresse qui suscita un ébrouage chez le volatil. Le malheureux avait vécu quelques moments agités… !

« Il ne faudra pas tarder à apporter cette liste, il ne faut pas grand-chose pour exciter Harding contre l’Hǫfuð ces derniers te… Non, tout le temps, en fait. » Il se garda bien de soupirer, car au final, il n’y connaissait pas grand-chose en politique. Il s’en désintéressait même largement, mais il fallait être à la fois aveugle et sourd pour ignorer que la guerre se tapissait dans les moindres recoins. Chacun cherchait un prétexte pour briser en mille morceaux un accord de paix qui n’avait jamais véritablement été respecté à la lettre. « Je ne saurais pas t’aider pour le soigner, je suis très loin d’avoir ton talent de guérisseuse. Par contre, je peux le rôtir. Il est gras, avec un peu de miel… Mhh… »

Gêné par son soupir et son rire, ou peut-être plus malin qu’il n’en avait l’air, le faucon poussa un cri strident et Gabriel le libéra sous le coup de la surprise. L’oiseau se posa sur le comptoir dans un petit saut agile, mais ne tarda pas à se poser et à rentrer son cou endolori dans ses plumes. Tout à sa contemplation, il ne devina rien du trouble de son amie et à sa question, pencha légèrement la tête sur le côté. Il ne lui semblait pas que Sigrid s’intéresse à ses participations à cet « événement » dont la seule perspective finissait par lui donner de l’urticaire ; tout au plus lui avait-elle donné quelques conseils médicaux en la matière… Et il n’avait pas envie de repenser à la honte que cela lui procurait.

« Non… Ce n’est jamais un moment très agréable. » Si ce n’était pas un comble de dire cela ! Il se garderait bien de telles informations d’ordinaire, mais il avait confiance en Sigrid, elle ne le trahirait pas en ébruitant ses états d’âme. « C’est plus froid qu’une transaction financière, je crois qu’il y a davantage d’émotions dans l’air quand je vends un marteau à un client satisfait que dans ce… Cet échange. » Il esquissa un sourire maladroit, passant une main dans sa nuque. « Même avec Astrid. Il y avait que de la gêne, de l’embarras… Nous sommes devenus amis plus tard, après que Solveig soit née. » Une poignée de secondes de silence s’écoulèrent avant qu’il ne lâche d’une voix sans émotion. « Je me sens obligé d’y participer, de temps en temps. C’est un peu le prix de ma tranquillité. Et puis… J’aime bien les enfants. » Le timbre blanc, il se racla la gorge puis haussa les épaules comme pour dégager son malaise. « Désolé, tu n’en demandais pas tant. J’imagine que ce n’est pas une tradition qui a tes faveurs… »
Revenir en haut Aller en bas



Forge until the earth shivers
O, full of scorpions in my mind! What’s done is done.
© Macbeth

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 8 Juin 2018 - 10:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Snakr - Artisan
Infos de base
Alchimiste

∞ Nombre de messages : 603
∞ Nombre de messages RP : 89
∞ Âge du personnage : 27 ans
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Alchimiste
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
5/10  (5/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Sigrid n'était pas étonnée de la surprise de son ami lorsqu'elle lui révéla connaître Astrid. Elles n'avaient rien en commun et, de surcroît, ne vivaient pas sur la même île ! Cependant, c'était un peu grâce à lui qu'elles s'étaient rencontrées. Astrid était venue à Snákr à plusieurs reprises et même si elle n'en avait jamais parlé, l'alchimiste soupçonnait que Gabriel soit la raison de sa présence sur l'île.

« Oui. On s'est rencontrées dans cette boutique. Elle était venue me demander de l'aide pour quelques petites choses et elle a fini par me passer des commandes assez régulièrement. De fil en aiguille, elle m'a invitée sur Fálki et je m'y suis rendue. Avec Logan. » Comme si ce détail avait une quelconque importance. « Elle nous a permis de dormir chez elle lorsque nous nous y sommes rendus. Alors, ça répond à ta deuxième question : oui, je l'ai rencontrée elle aussi. Mais très brièvement. C'est une ravissante petite fille cela dit. »

Avec les deux parents qu'elle avait, c'était assez normal cela dit ! Mais Sigrid préféra éviter d'aborder ce sujet, elle ne savait toujours pas si l'idée enchantait Gabriel ou non et la jeune femme n'avait pas envie de le contrarier.

Après qu'ils eurent découvert que l'oiseau portait une liste de première importance, Gabriel sembla soucieux. Il était vrai qu'il valait mieux éviter de trop s'attarder, mais les soins ne dureraient pas bien longtemps et ils n'étaient plus à quelques minutes près. Pour être franc, Sigrid redoutait que si jamais ils apportent l'animal blessé, Harding – ou son second – décide de s'en débarrasser pour le remplacer par un autre. Devait-elle le garder ici jusqu'à ce qu'il soit rétabli et le confier à Astrid à sa prochaine visite ? Bonne question !
Toute à ses pensées et à ses tracas, l'alchimiste ne répondit que lorsque son ami suggéra de rôtir le malheureux animal.

« Excellente idée, comme ça si Harding n'a pas d'autre oiseau à leur renvoyer sous la main, il te farcira toi avec un peu de miel pour son prochain repas. » Elle soupira, faussement lassée. « Qui plus est, tu sauras qu'un animal pareil n'a pas beaucoup de chair sur les os. Tu te remplirais davantage la panse avec les arachnomorphs. »

Qui étaient bien moins appétissantes, elle était la première à en convenir ! Malheureusement pour Sigrid, ce moment de détente céda rapidement le pas au sujet qui l'ennuyait un peu. Apparemment, Gabriel n'avait pas remarqué son trouble, mais elle préférait ne pas trop en dire au risque de paraître suspecte. Ses jours rosirent légèrement sous le coup de la honte lorsqu'elle songea que tout cela ne la regardait guère. Ce n'était pas comme de lui fournir des potions pour sa santé – ou ce qui s'en rapprochait – là, elle se mêlait de sa vie privée.
Humectant ses lèvres, elle se donna plus de contenance en commençant à se rapprocher de l'oiseau pour le rassurer comme elle le pouvait afin de l'ausculter un peu.

« Et pourquoi ? Crois-tu que je préfère les mariages arrangés dont les femmes sont souvent victimes sur Snákr ? Au moins les femmes de Fálki peuvent choisir quand elles veulent un enfant et comme elles ne peuvent pas encore les faire seules, je ne vois pas vraiment d'autre solution pour elle. Qui plus est, ça renouvelle le sang, c'est une bonne chose. » Elle était franche. Sigrid n'avait rien contre cette tradition. Il s'agissait d'adultes consentants. « Je me demandais juste pourquoi tu voyais ça comme seule solution pour avoir des enfants. Tu trouves apparemment cela... embarrassant et tu n'y trouves pas vraiment ton compte. Imagine que les enfants nés lors de tes prochaines Tveirbinda soient aussi des filles. Comment réagiras-tu ? » Il ne pourrait pas les voir plus souvent que sa première enfant. « Tu es comme Hagen. Vous vous sous-estimez tous les deux à penser que le célibat vous convient mieux. Je ne vois pas ce qui vous empêcherait de trouver une femme pour fonder une famille. Sur Snákr j'entends. »

Ses doigts étaient comme engourdis alors que la rougeur gagnait tout son visage. Elle s'arrangea pour tourner le dos à Gabriel, cherchant de quoi soigner l'animal en commençant par lui désinfecter ses blessures.

« Ça ne me regarde pas, mais je trouve que c'est la solution la plus logique si tu as envie de fonder une famille et d'avoir des enfants près de toi. Et si aucune femme de Snákr ne te convient, tu ne vas pas me faire croire qu'aucune femme n'a succombé à ton charme sur Bjǫrn, non ? »

Le sujet était... gênant, mais maintenant qu'elle était lancée, elle n'arrivait plus à s'arrêter. C'était idiot, parce qu'au fond la jeune femme se sentirait certainement assez triste si Gabriel se mariait et fondait sa propre famille. Il aurait beaucoup moins de temps à consacrer à leur amitié, forcément ! Mais d'un autre côté, s'il était heureux, ça en valait bien le sacrifice, non ?
Revenir en haut Aller en bas



Toute femme devrait être accablée de honte à la pensée qu’elle est femme. ♦️ ©️ Clément d’Alexandrie



Forgeons ensemble, dit le frère } Sigrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Faisons des trucages tous ensemble
» Haiti-Cuba-Brezil Vont Travailler Ensemble sur la Sante Publique
» Activités dans l'ensemble du Canada ''Ensemble pour Haiti''
» Un frère abusif ? [PV]
» « Toi que j'appellais mon frère, comment peut tu autant me hair ? Est-ce vraiment ton désir ?» •• PV ISRAËL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kolmen Kirosi :: Les souterrains :: Les forges-