AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bonjour ,
  Tu as posté messages.
    Dernière visite le .

Partagez | 

Du combat, seuls les lâches s'écartent ▬ Thyra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 13 Mar 2018 - 11:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Le tournoi allait débuter dans quelques jours seulement et Svein s'était déjà entraîné en compagnie de ses collègues marins. Eux-mêmes préféraient largement profiter du marché où ils espéraient pouvoir rencontrer de jolis minettes, ils s'étaient donc abstenus de s'y inscrire. Certains racontaient que c'était « pour les jeunes » et que dans une dizaine d'années, Svein ne serait plus capable d'y participer, mais ce dernier préférait éviter d'y songer. Il n'avait jamais aimé l'idée de vieillir.

Malgré l'apparente décontraction que le trentenaire avait, il savait parfaitement qu'il ne serait pas à la hauteur de la majorité des autres combattants. Il n'exploitait pas son talent de bretteur depuis bien longtemps et le temps particulièrement humide de la saison ne rendait pas ses articulations moins douloureuses ou plus souples, bien au contraire. Tout ce qu'il espérait, c'était de ne pas récolter une nouvelle blessure aussi incapacitante – même s'il doutait que ce soit possible – sans quoi il risquait définitivement de perdre toutes ses chances de sortir de la misère dans laquelle il se trouvait. Autant tout arrêter s'il en arrivait là, mais de la même manière qu'il refusait de songer à la vieillesse, le marin ne souhaitait pas envisager une éventuelle fin plus radicale.

Sigfred, son frère cadet, avait proposé de jouer les adversaires pour un entraînement pré-tournoi, mais Svein avait fermement refusé. Son frère était plus habitué à utiliser ses mains pour voler ou jouer des tours que pour se battre et il ne voulait pas le voir se blesser inconsciemment – ou le blesser lui. Bien sûr, le jeune homme n'avait guère apprécié d'être relégué au second-plan et il insista lourdement jusqu'à ce que Svein décide de le laisser planté dans le salon de la demeure familiale pour se plonger dans le froid de la rue. Après s'être assuré que le jeune homme ne lui suivait pas – une autre de ses spécialisations – il prit la direction du port, bien décidé à convaincre l'un de ses collègues de jouer les adversaires du moment.

Ce n'est qu'en passant devant la forge du père de Thyra que Svein repensa à la jeune femme. Elle avait été d'une présence agréable malgré ses questions parfois dérangeantes et ses allusions à d'éventuelles blessures et, de surcroît, elle connaissait les armes. Vu qu'elle souhaitait intégrer l’Élite de l'Herr un de ces jours, il était logique de penser qu'elle savait un minimum se battre, pourquoi ne pas lui proposer à elle. Même en étant macho, le trentenaire pouvait parfois accepter de se montrer plus ouvert d'esprit. Comme avec Thyra, il l'avait suffisamment ennuyée ou malmenée la fois dernière.

Après une ultime hésitation, le marin s'arrêta finalement afin de se rapprocher de la porte de la forge et la poussa pour pénétrer dans l'atmosphère chaleureuse qui lui était toujours aussi familière. Un rapide coup d’œil sur les environs lui fit remarquer qu'il n'y avait que Thyra dans le coin, sauf si son père était rapidement sorti faire quelque chose. Arrêtant ses prunelles sur elle, le trentenaire la salua d'un hochement de la tête avant de prendre la parole :

« Je vois que tu es occupée, ça veut dire que tu n'as pas une petite heure à m'accorder ? »

Il avait refermé la porte derrière lui, mais ne fit pas mine de se rapprocher d'elle. Un bref sourire ourla ses lèvres tandis qu'il constatait que sa question pouvait prêter à confusion, il jugea donc utile – et préférable – de préciser la raison de sa venue ici :

« Comme tu le sais, le tournoi a lieu très prochainement et je prévoyais de m'entraîner un peu avec des collègues. Mais vu que tu m'as dit que tu rêvais d'intégrer l’Élite de l'Herr, je me suis dit que je pourrais te le proposer à toi. »

Svein avait toujours du mal à savoir ce que la blonde – la blanche plutôt – pensait de leur précédente rencontre et, en général, il n'était pas homme à se soucier de ce genre de détails. Sauf qu'il venait lui-même de décider de lui reparler, il était donc logique de se demander si elle n'allait pas le mettre à la porte après l'avoir trouvé insupportable la fois dernière. Dans le pire des cas, il n'irait pas pleurer dans son lit toute la journée, ce n'était pas comme s'il n'était pas habitué à ce genre de réaction !
Après quelques secondes de silence, il conclut :

« Alors ? »

Lui, impatient ? Jamais !
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 13 Mar 2018 - 22:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Ce matin, je dois terminer une pièce d'armure. Mon père l'a commencée hier mais il m'a confié la tâche des finitions : une gravure. Il n'a pas la patience et moi j'adore ça alors, ca me va. Pour grave quelque chose dans du métal et garder la marque dans le temps, il existe une méthode spéciale.

Je suis dans la forge, j'ai chaud et j'ai mal aux mains, et pourtant, c'est avec le sourire que je forge. Je frappe sur un petit morceau de fer, que je tords pour obtenir une forme de lettre. Je sais, ca parait impossible et pourtant, au millimètre près j'y arrive très bien. Une fois la forme taillée correctement, je la pose sur la pièce de l'armure en acier, dans la gravure faite au marteau et au burin, puis je l'enfonce en frappant fort dessus. Elle s'incruste quasi parfaitement ! A la fin, nous pourrons lire le nom complet du propriétaire de cette armure.

Je sursaute lorsque la porte s'ouvre. Je relève rapidement la tête et mon regard s'arrête net sur mon " client " : Svein. Se fait il chier au point de venir me titiller jusqu'ici ? Que ferait il sans moi, je me le demande. Je continue de frapper le fer, c'est ma dernière lettre.

« Je vois que tu es occupée, ça veut dire que tu n'as pas une petite heure à m'accorder ? »

Je ne lui réponds pas, je souris juste en coin. Il vient me demander quelque chose, c'est évident maintenant. Mais qu'est ce que Svein voudrait de moi ? Lui qui aime tant les femmes ? Certes, il s'est très bien comporté la dernière fois, enfin je veux dire que j'ai passé un moment plus agréable que je ne le pensais mais Svein reste Svein.

« Comme tu le sais, le tournoi a lieu très prochainement et je prévoyais de m'entraîner un peu avec des collègues. Mais vu que tu m'as dit que tu rêvais d'intégrer l’Élite de l'Herr, je me suis dit que je pourrais te le proposer à toi. »

Par tous les Dieux, que se passe t il ? ! Je frappe un dernier grand coup sur la lettre de fer. Je pose mes outils, retire mon gant de cuir et m'avance vers lui. Oui, je suis en tenue de travail, Logan serait attristé de me voir comme ça, je dois avoir des petites perles de sueur sur le front, mes cheveux sont en bataille attachés en vrac et Svein vient me demander de jouer avec lui à la guerre ? Il y a des jours ou vraiment, les choses ne se passent absolument pas comme prévu.

Ca me ferait du bien de croiser le fer avec quelqu'un, plutot que d'être seule à fouetter le vent, et me frotter à Svein, franchement, je trouve ca super. Svein quoi ? ! C'est l'homme qu'on ne veut pas voir parce qu'on ne veut pas supporter ses paroles et ses actes déplacés, voire insultants. Et pourtant je vais dire oui. Mais pas tout de suite.

" Bonjour Svein..... alors comme ça, tu penses à moi pour se genre de chose ?... c'est..... intéressant. Mais rien n'est gratuit. J'accepte de venir m'entraîner avec toi, mais en échange, tu me devras .... un repas cuisiné de tes mains ! Et ne me dis pas que tu ne sais pas cuisiner ! Tu as surement une soeur capable de t'aider. "

Je ne sais pas s'il va dire oui et j'ai plus de chance qu'il dise non d'ailleurs. Mais, s'il aime les défis, cela peut être drôle. Et puis cuisiner un bouillon, ce n'est vraiment pas compliqué ! Je me retourne et prends ma bonne vieille épée, que depuis longtemps je n'ai pas aiguisée. Elle est à moitié émoussée, voire un peu plus en fait. Je la scrute de plus près tout en revenant vers lui. Je lève le nez et affiche un grand sourire en le fixant droit dans les yeux.

" Discutons de ça directement dehors si tu veux bien. "

Oui, je vais jouer à la guerre avec lui, ca me fait plaisir, j'en ai envie et comme ça, je pourrai peut etre établir un lien de confiance avec lui. Ne me demandez pas pourquoi, j'en ai juste envie, c'est tout.

Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 14 Mar 2018 - 11:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Il se demandait encore pour quelle raison il avait proposé ça à Thyra alors qu'elle était un peu trop... exubérante ? Bizarre ? Il n'avait pas le mot adapté. Disons qu'elle pouvait dire des choses qui appuyaient là où il ne fallait pas. Un peu comme lui dans certaines situations, sauf que Svein le faisait généralement pour ennuyer les gens tandis que la jeune femme semblait avoir de bonnes intentions. C'était la chose principale qui les différenciait... ainsi qu'une bonne centaine d'autres bien sûr !
Lorsqu'elle souleva le fait qu'il pensait à elle pour « ce genre de choses » il ne put retenir un commentaire :

« Tu préférerais que je pense à toi pour autre chose ? »

Inutile de préciser quoi.
La demoiselle fit d'ailleurs preuve de son étrangeté une fois de plus. Au lieu de simplement accepter, voilà qu'elle déclarait n'accepter qu'en échange d'un repas qu'il cuisinerait. Et puis quoi encore ? Haussant légèrement les sourcils comme si elle venait de lui demander de défiler en robe dans les rues de Hjarta, Svein lâcha finalement un soupir avant de se détourner vers la porte qu'il venait d'emprunter. Elle avait accepté, c'était déjà ça ! Mais si elle croyait qu'il allait jouer les cuisinières juste pour lui faire plaisir, elle se trompait lourdement. Aussi étrange que cela puisse paraître, le trentenaire n'avait jamais rien cuisiné de sa vie. Jusqu'à ce qu'ils soient à la rue, c'était leur mère qui se chargeait de toutes ces tâches et ensuite, il s'était quasiment toujours nourri dans des tavernes ou auprès des propriétaires des chambres qu'il louait. Parfois c'était Gabriel qui s'en chargeait, mais lui-même ne s'était jamais donné cette peine. C'était à peine s'il saurait faire bouillir de l'eau.

Lorsqu'ils se retrouvèrent dans la rue, Svein promena son attention sur les environs. La zone était pratiquement déserte, certainement à cause de la fraîcheur environnante, mais il ne s'en plaignait pas. La foule ne le dérangeait pas, mais c'était clairement moins facile de discuter quand tous les passants autour de vous gueulaient entre eux. Ses prunelles claires se reposèrent finalement sur le visage de Thyra.

« Et ton père ne va pas râler que tu abandonnes le travail à cause de moi au moins ? » Pas que ça le tracassait vraiment en fait. « Je m'en voudrais que tu te fasses sermonner par ma faute. » Ça avait presque l'air vrai. « Cela dit, si tu rencontres le futur père de ses petits-enfants pendant notre entraînement, je suis sûr qu'il te le pardonnera aussitôt ! »

Si elle espérait qu'il oublierait les remarques de son géniteur au sujet des petits-enfants qu'il rêvait d'avoir, elle allait rapidement déchanter ! Ce n'était pas parce que Svein avait bien compris le message du forgeron qu'il allait se gêner pour lui faire des remarques à ce propos. Après tout, qu'il glisse des sous-entendus ou des choses de ce genre n'engageait à rien.
Il commença à marcher en direction des zones d'entraînement ouvertes aux guerriers qui le souhaitaient.

« Cela dit, je préfère immédiatement te briser tes illusions, la cuisine c'est le travail des femmes, je ne l'ai jamais fait pour moi, alors même avec le plus beau de tes sourires tu ne pourras pas me convaincre tu sais.... »

Et pourtant, les dieux savaient qu'il avait parfois fait des choses particulièrement bêtes pour impressionner une fille. Enfin, ça c'était à l'époque, avant qu'il ne perde tout et qu'il devienne aussi aigri qu'aujourd'hui. Peut-être qu'à ce moment, il aurait été prêt à faire beaucoup de choses juste pour ennuyer un peu Thyra en lui montrer trop d'attention, mais maintenant il n'en avait plus vraiment la patience, ni même l'envie.

« Tu ne m'as pas dit quel est ton niveau de maîtrise en matière de combat. J'imagine que forger des épées t'a permis d'en toucher pas mal, mais ce n'est pas franchement la même chose d'équilibrer une épée et de la manier. »

Il s'y connaissait bien en matière de confection d'épées et cela même s'il n'en avait pas parlé avec la jeune femme. À l'époque où ils travaillaient pour leur ancien maître, Gabriel et Svein avaient souvent utilisé les moins jolies pour batailler un peu, mais sans jamais développer leur compétence en la matière. À ce jour, même avec son handicap, Svein devait normalement dépasser Gabriel alors que ce dernier forgeait depuis longtemps. Car forger n'était pas combattre.
Quelques personnes arrivèrent en sens inverse, leur décrochant à peine un regard avant de passer leur chemin.

« Tu t'es déjà renseignée pour savoir comment entrer dans l'Herr ? »
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 14 Mar 2018 - 20:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Svein est bien le même depuis la dernière fois. L'avantage avec lui, c'est que je peux lui dire presque n'importe quoi sans avoir peur des représailles. Après tout, il ne se gêne pas pour dire tout ce qui lui passe par la tête... comme en ce moment.... Pourquoi avait il fallut que mon père parle de petits enfants devant lui ? Je suis sure qu'il l'a fait exprès pour que Svein ait de l'eau à son moulin. Encore une vengeance idiote. Je ne relève pas tout de suite ce qu'il me dit, je préfère l'écouter, juste au cas ou il me ferait rire... dans le doute. Je sais bien qu'il fait semblant de s'intéresser à ce que mon père pourrait bien me faire si j'abandonne mon poste de travail, seulement, ce qui me trouble, c'est pourquoi ? Oui, pourquoi faire semblant ? Dans quel but ? Il n'est pas obligé de le faire.

Ce que je trouve mignon de sa part, c'est qu'il ne refuse pas de me cuisiner un bon repas parce qu'il n'a pas envie, mais parce qu'il ne sait pas faire. Je m'en doutais qu'il ne cuisine pas, mais je m'attendais à une autre réponse en fait. Oui, parce que je suis surprise par sa réponse. Agréable surprise dira t on.

Mon bel étalon change de sujet radicalement. Le voila qui m'interroge sur mes compétences en combat à l'épée et sur mon avenir dans l'Herr. Déjà, je connais les bases du combat. Je sais tenir une épée correctement, je connais les coups classiques, comment parer et je tiens sur mes appuis. C'est juste que je n'ai pas de techniques à proprement parler, je manque de rapidité d'exécution et surtout de pratique. Mais il est hors de question que je lui dise. Je préfère qu'on se découvre mutuellement petit à petit. Et pour ce qui est de l'Herr, j'ai en effet quelques chances grâce à ma rencontre avec Thorbjorn et Eldrid. Mais rien n'est encore commencé alors inutile que je m'emballe. Mais ça, il s'en moque. Pourquoi me pose t il autant de question qui ne tournent pas autour de lui ? C'est étrange.

On continu de marcher en direction du terrain d'entrainement, je ne dis rien. Il doit se demander ce qui m'arrive d'être aussi silencieuse depuis notre départ. Mais lorsque j'aperçois enfin notre point d'arrivée, je lui offre un large sourire. Je serre fort mon épée et lance l'assaut la première ! Nous ne sommes pas encore totalement arrivés mais peu importe ! Je tape gentiment avec le plat de mon épée, le fessier de mon compagnon de jeu. Je vérifie le matériel, histoire d'être sure que la qualité est bonne.... quoi ? Oui et bien je fais ce que je veux ! C'est Svein donc voila. Évidemment que sur Thorbjorn je n'aurai pas fait ça. Mais comme Svein se moque de tout de toutes manières, autant profiter de la vie sans se soucier de ce qu'il pense. Ca ne va jamais, il n'est jamais content et ca ne le sera jamais. Pourtant les Dieux savent à quel point j'aimerai qu'il décroche un sourire, qu'il démontre une joie de vivre ne serait ce qu'un instant ou qu'il relativise une fois sur la vie malgré les mauvais coups qu'elle nous fait.

" Allé, montre moi ce que tu sais faire au lieu de parler ! Ma vie ne t'intéresse pas, alors arrête de faire semblant ! "

Je dis vrai. Et il ne peut le nier. Je m'élance comme une enfant dans " l'arène " des guerriers trop forts et trop puissants ! Youhou !!! Je me mets face à lui, prête à l'attaquer. Ou a me défendre. J'en sais rien, je n'y ai pas encore réfléchis en fait. Qu'est ce qui est le mieux ?
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 17 Mar 2018 - 11:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Svein était quelqu'un de toujours négatif et qui passait beaucoup de temps à se plaindre, c'était un fait et personne – pas même lui – ne dirait le contraire ! Cependant, sous ses airs maussades, le trentenaire savait faire preuve d'un peu de légèreté, comme en provoquant Thyra par exemple. Certes, il n'arborait pas de grand sourire enthousiaste, mais les taquineries qu'il lançait étaient la preuve flagrante de sa « bonne humeur ». De toute manière, s'ils étaient amenés à se côtoyer à nouveau, la jeune femme finirait par comprendre comment il fonctionnait. Ce n'était pas comme si elle avait la moindre chance de le changer en fin de compte.

Il trouvait tout de même étrange le fait qu'elle garde les lèvres closes, à croire qu'elle s'était faite arracher la langue ou qu'on l'avait transformée en carpe. Pas en thon ça c'est un fait. Peut-être qu'elle faisait partie de ces gens qui ont besoin d'être tranquilles et dans le silence pour se concentrer ? Bah, ça n'avait pas grande importance en fin de compte et le trentenaire se contenta de hausser les épaules, plus pour lui que pour elle, en la voyant s'obstiner dans son mutisme. Mais ce fut finalement elle qui brisa le silence en utilisant son épée pour le toucher. Et bien, il ne la croyait pas si bravache ! Si elle espérait le choquer ou lui rabattre le caquet en agissant de la sorte, elle se trompait et lourdement ! Tandis que Thyra s'éloignant en sautillant comme une enfant, Svein ne se gêna pas pour commenter son geste de manière à ce qu'elle l'entende – heureusement qu'ils étaient seuls d'ailleurs.

« Si c'est autre chose qui t'intéresse tu peux utiliser ta main la prochaine fois, tu sais. »

En fait, il plaisantait plus qu'il n'était sérieux. Contrairement à ce qu'il pouvait donner comme impression, Svein n'était pas quelqu'un de très tactile et même si les sous-entendus l'amusaient beaucoup, il n'allait pas s'amuser à tripoter la marchandise dès qu'une femme se tenait à portée de main, bien au contraire. Mais ils n'étaient pas ici pour ce genre d'apprentissage et même si la remarque de Thyra l'intriguait un peu – elle le pensait aussi égoïste ? – le marin n'y prêta guère attention et la rejoignit dans l'arène.

Il dégaina son arme soigneusement entretenue. C'était l'un des rares souvenirs qui lui restait de son apprentissage puisque son ancien maître l'avait autorisé à la prendre. Elle avait un léger défaut de fabrication qui ne se voyait pas si l'on ne connaissait pas le métier, mais elle convenait très bien pour ce qu'il en faisait quotidiennement. Se plaçant devant la jeune femme, Svein désigna le bout pointu de son arme.

« Si jamais tu te poses la question, c'est ce côté qui fait mal. »

C'était une provocation, mais il n'allait pas changer aussi rapidement ! Ayant pris soin d'envelopper la lame de son épée dans un mélange de graisse et d'autres choses pour la rendre moins dangereuse, il ne s'inquiétait pas vraiment de la santé de Thyra. À moins qu'elle ne soit vraiment mauvaise, elle ne risquait pas grand-chose !

Lorsqu'elle fut elle aussi en position de combat, le trentenaire lui adressa un geste pour l'inviter à attaquer la première. Son assaut fut à la hauteur de son énergie habituelle et Svein constata rapidement que la demoiselle pourrait devenir une excellente guerrière si elle le souhaitait. Elle avait une certaine fouge et sa musculature avait été développée par la forge, deux points qui étaient importants dans le maniement des armes – du moins aux yeux du trentenaire. Ce dernier commença par repousser le premier coup d'estoc que son adversaire lui porta, puis positionna sa propre épée entre son corps et l'arme de Thyra afin de pouvoir la rejeter sur le côté. Il espérait se faire une ouverture qui lui permettrait d'atteindre les flancs de la jeune femme, mais alors qu'il tentait de se rapprocher d'elle, Thyra avait reculé pour placer à nouveau son arme dans la ligne de mire du marin. L'épée de ce dernier entra donc en contact avec l'autre et il n'eut d'autre choix que de reculer.

Après avoir apprécié la distance qui les séparait, Svein fit mine de tenter une nouvelle attaque directe, mais lorsqu'il fut assez proche pour toucher la jeune femme, ce fut son pied qui bougea. Prenant appui sur l'autre jambe, Svein tenta de balayer les pieds de Thyra histoire de la faire chuter au sol. Il n'y avait qu'à espérer qu'elle se laisse avoir par des tours aussi grossiers, même s’il en doutait sincèrement. Elle se débrouillait relativement bien pour une femme. Mais ça resterait toujours moins impressionnant qu'avec un homme !
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 18 Mar 2018 - 18:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
J'ai à peine le temps de lancer une vanne qu'il en balance deux ! Je ne sais pas quoi répondre à la première et je me retiens de rougir. Lorsqu'il se moque de moi en me montrant le bout de son épée pour m'informer que c'est " ce côté qui fait mal " je fronce les sourcils.

" Oui ca va aller merci, je sais que je dois me méfier du bout. "

A peine je finis ma phrase que je me rends compte que je viens de dire quelque chose de..... bizarre. Alors au moment ou Svein me fait signe, j'attaque la première. J'espère que ma phrase ne sera pas déformée parce que je pense savoir qu'il est fort pour tout transformer et tout sortir du contexte premier. En bondissant sur lui, épée en main, il ne devrait pas relever ma grosse ânerie. Mon coup d'estoc est inutile et mes autres coups aussi. C'est plus une manière de jauger l'agilité, la force, la technique tout ca quoi. Je n'ai que les bases, mais je sais que je suis rapide et souple, alors je dois me servir de cet avantage contre lui. C'est un homme imbu, qui sous estime les femmes, alors ça aussi, ça peut jouer en ma faveur. Non mais attend, pourquoi est il venu demander ça à moi alors ? Ma logique n'est donc pas logique.... hum....

Je réfléchis trop et je me laisse surprendre par une feinte ridicule de mon partenaire. Je me suis concentrée mécaniquement sur son épée sans prêter attention à son jeu de jambe. Je sens son pied qui emporte le mien et mon corps qui bascule en même temps. Quelle poisse. J'ai le réflexe de poser les mains au sol, de tordre mon corps au niveau du bassin et du dos et grâce à l'élan de ma chute et mon agilité, j'effectue une souplesse. Je retombe sur les pieds, fais face à mon adversaire et pare au dernier moment son coup d'épée. Une demie seconde plus tard, il tranchait ma chair comme du steak. Franchement, voir la lame si proche de moi me donne une sueur froide. Il compte me tuer ou quoi ? Il savait que j'allais parer ? Je ne suis peut être pas assez marquer pour lui !

Je grogne et repousse son épée en même temps. Il est hors de question que je perde face à lui ! Vous m'entendez ! Oui, je m'adresse à vous Dieux si forts et puissants ! Svein doit apprendre à respecter les femmes et surtout à rester humble ! Je dois lui montrer ce que je sais faire au nom de tout le monde ! .... J'en fais trop ? Ouais bon, on se motive comme on peut.

Face à face, on tourne l'un autour de l'autre, l'épée dressée comme des loups qui se battent pour la place du chef de meute. Je serre les dents, je serre la fusée de mon épée et bondis à nouveau sur lui. J'ai fabriqué mon épée pour qu'elle soit la plus légère possible et j'ai même fabriqué une gouttière au milieu de la lame pour retirer un peu de poids. J'ai assez de force pour faire mal, mais je ne peux pas faire plier un combattant comme cela. J'use de ma rapidité. Je balance plusieurs coups d'affilé, rapides mais peu précis. Sur la droite, sur la gauche, par le bas ou par le haut peu importe ! Je dois le déstabiliser. Il est vif mon petit pantin, je le vois qui recule en parant les coups tandis que moi j'avance sans relâche. Je suis un peu mesquine parce que je sais qu'il a une faiblesse et je tente de jouer dessus. J'oublie un peu ma propre condition au passage mais ce n'est pas grave. Pour le moment je gère mon endurance correctement. Enfin, je crois.

Subitement, je balance un coup de pied de face, visant son ventre afin de lui couper la respiration.
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 24 Mar 2018 - 11:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Svein aurait pu ennuyer Thyra encore longtemps en soulignant l'étrangeté de ses paroles, voire en sous-entendait qu'elle avait d'autres pensées à l'esprit qu'un simple combat. Mais il préféra la laisser se concentrer, au moins quelques secondes. Il était bien placé pour savoir qu'il était aisé de déconcentrer quelqu'un et qu'on pourrait toujours en profiter pour la déstabiliser un peu plus tard.

En attendant, il préféra se battre à la régulière histoire de voir ce dont elle était capable – parce que ça l'intriguait sérieusement mine de rien. Alors qu'il la poussait pour la faire chuter, Thyra parvint à se recevoir sur le sol, lui laissant le temps de l'attaquer une première fois. La jeune femme réussit une nouvelle fois à le repousser pour se remettre sur ses jambes afin de lui faire face. Bien, elle était rapide et leste, même si cela n'avait pas grand-chose de surprenant en y réfléchissant bien : elle était fine et musclée, un ensemble parfait pour se battre efficacement !

Thyra se lança finalement vers lui, tentant de le frapper avec plusieurs coups pas forcément très précis, mais suffisamment rapides pour l'obliger à reculer ou à se déplacer. C'était un avantage pour elle et il en avait conscience. Au final, l'anarchie de ses attaques d'estoc lui permettait de semer un peu le trouble chez son adversaire vu que ce dernier ne savait pas forcément à quoi s'attendre pour la suite ! Après avoir repoussé quelques coups, Svein commença à comprendre qu'il allait devoir calmer le jeu s'il ne voulait pas se retrouver dans une position délicate, mais avant qu'il n'en ait l'occasion, la jeune femme lui lança un coup de pied qui le percuta au niveau du ventre, lui coupant la respiration et le forçant à se courber en avant par réflexe. Dans un véritable combat, cela aurait pu lui coûter très cher, mais il ne s'agissait heureusement que d'un entraînement ! Thyra eut tout de même l'occasion de le frapper à nouveau et pour échapper à une défaite qui serait relativement humiliante pour lui, l'ancien forgeron n'eut d'autre choix que de reculer de plusieurs pas.

« Évite de viser plus bas s'il te plaît. »

Il n'avait pas spécialement envie d'avoir de descendance, mais disons que s'il pouvait éviter de se retrouver avec un coup en plein dans l'entre-jambe, il s'estimerait chanceux. Bon, Thyra n'avait pas l'air d'être fourbe au point d'agir ainsi, mais Svein avait appris à se méfier des gens dirons-nous !

Lorsqu'il eut repris son souffle, le trentenaire raffermit sa prise sur son épée, sentant ses doigts protester doucement. Ils n'aimaient par rester dans une position précise et encore moins devoir serrer la garde d'une arme, mais il devait oublier cette gêne pour se concentrer sur le combat. En parlant de concentration, alors qu'il s'apprêtait à attaquer, Svein fit mine de scruter le haut de la poitrine de Thyra.

« Tu as vu que ton vêtement s'est déchiré ? Pas que je m'en plaigne, mais.... »

Il haussa les épaules, puis attendit de voir si son coup de bluff allait porter ses fruits.
Si elle baissait les yeux pour regarder sa poitrine, il ne se gênerait pas pour s'approcher d'elle et la balayer d'un coup du pied histoire de la bloquer au sol, mais si elle refusait de se laisser avoir, il allait devoir se contenter d'une attaque plus banale, comme un coup d'estoc.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Mar 2018 - 0:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
C'est qu'il est rapide le petit ! Oui oui oui. Mais mon coup de pied direct dans le ventre, il ne l'a pas vu venir. Je n'ai pas frappé fort. Enfin un peu quand même, histoire de marquer un peu son esprit mais franchement, je pensais que j'aurai fait plus d'effet. Il encaisse bien et j'ai senti sous mon pied, une ceinture bien solide retenir mon coup. On ne dirait pas comme ça, mais je pense que sous ses vêtements, Svein cache un corps plus athlétique qu'il n'y parait et je suis agréablement surprise. Il reprend vite son souffle et j'en profite pour faire la même. Après tout, nous ne sommes pas là pour nous abîmer mutuellement, mais juste pour s'entrainer et.... euh.... impressionner l'autre. Peut être pas pour lui mais pour moi c'est un peu le cas, mais chut.

" Je ne viserais pas plus bas Svein. Que te restera t il sinon ? "

Il ne dit rien, c'est surprenant. Il doit réfléchir à comment me renvoyer la balle sur cette pique et comment... Hein ? Quoi ? Il fixe son regard sur le haut de mon buste et abandonne sa position de combat.

« Tu as vu que ton vêtement s'est déchiré ? Pas que je m'en plaigne, mais.... »

Par tous les Dieux ! J'ai le (mauvais) réflexe de baisser le regard pour vérifier ses dires et pose ma main gauche sur ma poitrine pour cacher l'éventuel " débordement ".

" T'es obligé de regarder là ! "

A peine je finis ma phrase que je comprends qu'il s'agit d'une ruse ! Le fourbe m'a menti pour passer à l'assaut en traitre ! Je sens mon corps qui bascule tandis que mes pieds se décollent du sol. Un bruit s'échappe de ma bouche comparable à un grognement. Ce n'est franchement pas agréable de retomber sur le dos de tout son poids de la sorte, cela me lance une douleur qui se diffuse dans tout le buste. Je suis vaincue sur cette attaque déloyale. Svein est au-dessus de moi, il affiche un sourire fier alors qu'il a triché ! Mais en même temps, sur le champ de bataille tous les coups sont permis pour gagner alors la fautive, c'est uniquement moi.

Je serre les dents et fronce les sourcils... je crois que je ne suis pas contente ! Je lâche mon épée, ramasse de la terre au sol et lui jette au visage ! J'en profite pour me redresser rapidement et bondir sur lui comme un chat sauvage ! Je pousse de toutes mes forces sur mes jambes, les enroulent autour de sa taille pour m'agripper à lui et ensemble nous chutons.... Pourquoi j'ai fait ça ? Je n'en ai aucune idée.... je vais peut être l'achever au sol...

" Tu n'es qu'un tricheur ! Espèce de fourbe !!!! "

La folie s'est emparée de moi, je suis irrécupérable, nous ressemblons à des gosses qui se chamaillent.... j'aurai honte plus tard.
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Mar 2018 - 14:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Svein n'était vraiment pas certain que sa tentative soit probante, mais Thyra avait l'air d'être une jeune femme assez... chaste ? Réservée ? Il ne trouvait pas le mot le plus adapté. Disons simplement qu'elle semblait prompt à réagir dès qu'il était question de sa vertu ! Il y avait donc fort à parier que l'idée d'étaler toute la marchandise aux yeux d'un quasi inconnu ne devrait pas l'enchanter... et il ne fut pas déçu ! Les yeux vairons de la demoiselle se baissèrent vers sa poitrine et le temps qu'elle comprenne qu'il n'avait malheureusement pas eu l'occasion de se rincer l’œil, Svein s'était déjà rapproché d'elle. Il n'avait qu'une fenêtre de tir très réduite et s'il traînait trop, elle reprendrait contenance et parviendrait à esquiver son attaque.

Avec un certain plaisir, le trentenaire sentit que son balayage portait ses fruits : Thyra chuta en arrière et percuta le sol de la zone d'entraînement. Les guerriers qui l'utilisaient fréquemment avaient maculé la pierre par de la terre de manière à ce que les chutes soient moins douloureuses, mais ça restait tout de même assez brutal pour vous couper la respiration ou vous étourdir suivant l'endroit où vous tombiez. Dans le cas de la forgeronne, Svein espérait que ce serait suffisamment brutal pour qu'elle ne se relève pas immédiatement !

Après qu'elle eut lâché un grognement, certainement contrarié, le trentenaire se pencha légèrement au-dessus d'elle, un sourire goguenard et fier collé aux lèvres. Il fallait l'avouer, il était plutôt content d'avoir réussi son tour ! Bien sûr, Thyra semblait furieuse, mais ce n'était pas très surprenant et il s'y attendait ! Les femmes étaient de mauvaises perdantes, voilà tout ! Alors qu'il s'apprêtait à la railler, la demoiselle le prit de court en saisissant une poignée de terre pour lui expédier au visage. Svein n'eut pas le temps de détourner le visage : les petits grain de poussière mêlés de terre se glissèrent dans ses yeux et il manqua de relâcher son épée sous le coup de la surprise. Clignant des paupières pour tenter de faire sortir les impuretés qui le dérangeaient, le trentenaire ne vit pas venir l'assaut pour le moins... conventionnel de la jeune femme.

Il sentit une masse lui sauter dessus et le repousser en arrière. Elle n'était pas très lourde, mais suffisamment pour le faire reculer, puis chuter. L'impact contre le sol fut assez rude et lui coupa le souffle, son épée glissa un peu plus loin alors qu'il relevait déjà les mains pour essayer de repousser la demoiselle. Mais elle était tenace ! Visiblement cette idée n'était pas aussi bonne qu'il le croyait puisque Thyra s'était transformée en une sorte de harpie furieuse... enfin la version délicate tout de même, elle était beaucoup plus douce qu'un de ces monstres !

Tandis qu'elle s'énervait, Svein leva à nouveau ses mains, ignorant les élancements habituels de la droite, puis saisit les vêtements de la jeune femme pour essayer de la maintenir à l'écart.

« Et toi tu es une mauvaise perdante ! »

Elle était en position de force puisqu'elle le dominait, il décida donc de changer la donne. Avec un coup de rein, il la fit basculer sur le côté et se plaça au-dessus d'elle, glissant en même temps son avant-bras contre la gorge de Thyra. Leurs positions respectives étaient assez bizarres en soit, mais il s'en fichait pas mal : personne ne les voyait et ils étaient assez mauvais perdants l'un comme l'autre pour refuser de perdre !
Essayant de l'immobiliser malgré le fait qu'elle gigotait comme un asticot, il reprit :

« Tous les moyens sont bons pour gagner un combat, tu devrais le savoir ! Tu es trop... timide pour faire une bonne combattante si tu veux mon avis. » Il la provoquait volontairement. « Alors, avoue, tu as perdu. »

Il voulait qu'elle admette son échec avant de la relâcher, fierté masculine oblige !
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Mar 2018 - 0:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Au moment on l'on chute au sol, je sens mon corps qui s'écrase contre le sien. Heureusement pour moi, je suis au dessus de lui et donc, je suis en position de force ! Il va voir comment je "punis " la triche ! Je tente de le bloquer afin qu'il ne puisse plus rien faire et perdre cette manche. Seulement, il ne se laisse pas faire, use de sa force pour me retenir au mieux et je sens même qu'en s'aidant de sa jambe, il donne une impulsion à sa hanche pour la décoller du sol. Malgré mon poids sur lui, il arrive à se soulever et à me faire basculer sur le côté. J'ai essayé de l'en empêcher mais bon, c'est moi qui me retrouve dos au sol, écrasée sous plusieurs kilos de muscles avec en prime, un étranglement...

Cette situation est ridicule ! Alors oui je suis mauvaise perdante avec lui ! Et non, je n'ai pas perdu ! C'est totalement hors de question que j'admette une chose pareille devant lui ! A l'aide de mes jambes, je prends appuie et pousse pour soulever moi aussi mon bassin... mais vous imaginez bien que la seule chose que je soulève c'est mon espoir. Il pèse lourd... je décolle même pas de 1 centimètre parce qu'en plus, je sens qu'il y met tout son poids. Quel mauvais ! Je tente de passer ma jambe autour de son cou en faisant jouer ma souplesse mais Svein se penche un peu plus sur moi et ma technique devient inutile. Mes bras ne me servent à rien à part de m'empêcher de mourir étouffée en retenant l'étranglement. Je peux essayer de lui crever les yeux... de mettre mes doigts dans son nez violemment, ou alors, de claquer brusquement mes mains sur ses deux oreilles en même temps. Mais si je fais ça, il se peut qu'il s'écroule et surtout, je risque de le blesser. Je ne peux pas lui faire de mal, je m'en voudrais.

Alors, je vais faire comme lui. Je vais tenter une ruse en faisant semblant de me rendre. Je cesse de gesticuler, détends les traits de mon visage et le tourne dans le vide. Je prends une mine grincheuse de mauvaise perdante.

" Ah... ca va.... c'est bon t'as gagné ! T'es content ! J'ai perdu lamentablement ! "

Si je joue bien la comédie, il va y croire, se redresser et je vais pouvoir moi aussi me relever. Je vais ensuite me jeter sur son épée qui est tombée juste à côté de nous, je vais l'empêcher de faire quoi que ce soit en sautant sur lui ! Oui il n'a rien dans les mains et alors ? ! Il m'a bien dit qu'à la guerre tous les moyens sont bons non ? Et bien en voila un de bon moyen ! Je retourne sa propre technique contre lui !

Par contre, si cela ne fonctionne pas et bien.... ca fonctionnera... je vais rester comme une larve sans vie jusqu'à ce qu'il se relève, il va pas rester là toute la nuit quand même. Quand je repense à la position que nous avons, ca en devient gênant.... heureusement que personne ne nous voit parce que je ne saurais même pas comment justifier cette situation ! Je suis essoufflée par mes nombreux mouvements inutiles, je respire fort pour remplir mes poumons au maximum et optimiser ma récupération. Je me tiens prête.
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Mar 2018 - 15:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Svein devait admettre quelque chose : Thyra ne se laissait pas facilement avoir. Enfin, elle ne baissait pas rapidement les bras du moins ! Malheureusement pour elle, le trentenaire était sûr de sa victoire. Bien évidemment, en temps normal il n'aurait jamais pris le risque de se tenir aussi près de son adversaire : elle avait au moins une dizaine de possibilités pour se débarrasser de lui si elle le souhaitait, mais disons que ça aurait dépassé le stade du combat amical. Alors, oui, Svein se montrait relativement sûr de lui et tint bon malgré l'agitation de la jeune femme – et ses tentatives pour le repousser et prendre le dessus.

Finalement, Thyra daigna enfin admettre son échec, ce qui ne manqua pas d'arracher un sourire amusé et victorieux au trentenaire. Il n'imaginait pas une seule seconde qu'elle allait revenir sur sa parole ! Après tout, lorsqu'on admettait sa défaite, c'était qu'on baissait les bras ! Bien sûr, elle avait parfaitement le droit de feinter, il ne s'était pas gêné pour le faire de son côté. Disons juste que si elle reprenait sa technique, il y avait de fortes chances pour que le marin se montre mauvais perdant – comme bien souvent en vérité.

Comme Thyra s'était détendue et arborait une expression agacée, Svein relâcha la pression qu'il effectuait sur sa gorge – sans lui faire mal cela dit – puis recula légèrement. Alors qu'il se redressait, il lui répondit d'un ton suffisant :

« Bien sûr que tu as perdu, tu t'attendais à quoi ? Tu te bats vraiment comme une fille tu sais. »

Dans sa bouche, ça sonnait forcément comme une insulte, mais le trentenaire se fichait pas mal de la vexer. Il pouvait se montrer très désagréable et très cru dans ses paroles, même sans intention de blesser ses interlocuteurs. C'était juste dans sa nature.

Soupirant légèrement, Svein se montra tout de même un minimum galant en tendant la main à Thyra pour l'aider à se redresser, mais avant qu'il n'ait le temps de récupérer son arme – pensant le combat terminé – la jeune fille l'avait déjà devancé. En la voyant se précipiter sur l'épée esseulée, il comprit qu'elle n'avait pas véritablement abandonné le combat et qu'elle comptait certainement retourner sa propre arme contre lui. Dans un réflexe parfaitement humain, l'homme s'élança en avant pour tenter de la bousculer et de la devancer, mais elle fut encore une fois plus rapide que lui et parvint à esquiver sa tentative avant de s'emparer de l'épée. Mauvais perdant jusqu'au bout, le marin arbora une expression agacée avant de l'accuser ouvertement :

« Ça, ce n'est pas du bluff, c'est de la triche ! Tu as abandonné, tu as perdu, c'est tout ! »

Il avait vraiment l'impression d'être retombé en enfance lorsqu'il jouait aux guerriers avec Gabriel et Aslak, sauf qu'il avait vingt ans de plus et qu'il se trouvait face à une femme. Il devait se reprendre ! Mais son ego refusait de laisser passer cet affront.

« Tu crois que tu vas réussir à me maîtriser comme ça ? Tu te trompes ma chère, tu ferais mieux de laisser tomber cette arme. »

Il esquissa un geste dans sa direction, puis avança d'un pas vers elle, signe qu'il ne comptait pas en rester là. En vérité, il ne savait absolument pas ce qu'il allait faire pour arranger les choses, mais son ego blessé lui dictait de ne pas s'avouer vaincu face à une femme. Avec un peu de chance, elle se laisserait impressionner ou ferait une bêtise et lui permettrait de reprendre le dessus. Sinon... Il aviserait !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Mar 2018 - 20:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Génial, Svein pense que j'ai abandonné et il m'aide même à me relever. Juste parce qu'il me tend la main j'ai envie d'abandonner mon idée de lui sauter dessus, seulement, son coup bas ne m'a pas plu alors je souhaite me venger quand même.

Avant qu'il ne pose la main sur son épée, je le fais la première en lui offrant un beau sourire vicieux. Il a tenté de me bousculer mais pffff, trop tard, c'est moi qui tiens l'arme.

« Ça, ce n'est pas du bluff, c'est de la triche ! Tu as abandonné, tu as perdu, c'est tout ! »

Je joue avec sa lame, sens un léger défaut mais n'en tiens pas compte trop longtemps car s'il me saute dessus, va falloir que je fasse avec.

« Tu crois que tu vas réussir à me maîtriser comme ça ? Tu te trompes ma chère, tu ferais mieux de laisser tomber cette arme. »

Bien sur, je vais la laisser tomber et perdre sur une ruse débile ! Mais il rêve ! JAMAIS !

" Svein, pour m'en sortir j'aurai du te faire du mal... et ma maman m'a toujours appris à ne pas faire bobo aux enfants... alors je fais autrement.... je t'ai menti... "

Je rigole comme une enfant. J'ai toujours rêvé de faire ça plus jeune, apprendre à me battre avec des frères et soeurs, ou des copains, seulement, je n'ai ni l'un ni l'autre. Et les entrainements de mon père n'avaient rien à voir avec ca, je me suis pris des coups et je me suis souvent retrouvée avec des marques. Ce n'était franchement pas drôle alors que là, je prends plaisir à me chamailler avec Svein. Il n'est pas aussi monstrueux qu'on le dit et je suis contente de ne pas m'être arrêté aux rumeurs.

" Ramasse mon épée."

Je suis sympa, je lui laisse une chance de me battre à la loyale en utilisant mon épée. Elle est plus courte que la sienne, la poignée est plus fine, mais en contre partie elle est équilibrée et légère. Bon ok, elle n'est pas entretenue correctement mais bon il n'a pas qu'elle soit tranchante pour ce combat. Je touche des épées à longueur de temps mais passer de la mienne et celle ci me fait bizarre, j'en avais presque oublié à quel point la mienne est légère et maniable comparée aux autres. Je suis sure qu'il va critiquer mon épée de cure dent, ou de jouet, mais une fois qu'il s'en servira il sera ravi de voir que pour sa main, elle sera peut etre plus adaptée. Dommage qu'il ait trop de fierté pour l'avouer, autrement je lui en aurait forgé une comme la mienne, mais en mieux.

S'il décide de prendre mon épée pour continuer de se battre, je suis déjà prête à lancer l'assaut et cette fois ci, hors de question que je me fasse avoir par une ruse débile.
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 5 Avr 2018 - 14:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Svein était un très mauvais perdant depuis toujours et cela ne s'arrangeait pas face à une femme ! Thyra était gentille et assez amusante, mais ça restait une représentante du sexe faible, il n'avait donc aucune raison de perdre face à elle – ou de se retrouver en position de faiblesse ! S'il se laissa avoir aussi facilement lors du tournoi, il était inutile d'espérer aller bien loin !
Serrant les dents sous le coup de la contrariété, le trentenaire la fusilla de ses yeux bleus, ne manquant pas de lui faire comprendre qu'elle l'emmerdait au plus haut point. Voir qu'elle avait retourné sa propre ruse contre lui avait quelque chose de terriblement vexant, alors qu'il aurait dû se sentir charmé, voire complimenté qu'elle reprenne sa propre technique ! Enfin, il n'avait rien inventé, tout le monde bluffait dans les combats.

Soupirant finalement, le trentenaire s'éloigna pour aller récupérer l'arme de Thyra, le tout non sans bougonner copieusement, évidemment.

« S'il y a une enfant ici, c'est toi, ne généralise pas. Tu as l'âge d'être ma petite sœur. »

Elle avait certainement le même âge que l'une d'entre elles en fait. Il ne savait pas exactement quand elle était née, mais cela n'avait pas d'importance : Thyra était plus jeune que lui, voilà tout ce qui comptait !

Après s'être saisi de l'arme, Svein la soupesa. Elle était très légère, mais il la sentait parfaitement équilibrée. C'était certain, si Thyra avait forgé cette arme, elle était douée. Mais il n'allait pas l'avouer aussi facilement ! Qui plus est, il savait que sa propre arme avait plusieurs défauts et qu'elle ne manquerait pas de le remarquer. Lui-même s'en rendait compte chaque fois qu'il la soulevait, mais c'était ainsi qu'il repensait à ses erreurs passées et qu'il évitait de les reproduire... notamment en se liant avec d'autres personnes.
Pinçant brièvement les lèvres, il contempla la lame.

« On dirait une lame pour une fillette, pas étonnant que tu sois aussi gringalette si tu soulèves ça. »

C'était plus fort que lui !
Mais il n'eut pas l'occasion de fanfaronner bien longtemps puisque la demoiselle lança à nouveau l'assaut et qu'il ne la para que de justement. Elle était souple et leste, mais il connaissait les défauts de son arme. Contrairement à elle, celle qu'il tenait à la main était parfaitement équilibré, ce qui signifiait qu'elle allait sans doute avoir du mal à l'utiliser correctement. Misant là-dessus, Svein enchaîna plusieurs coups qui n'avaient pour but que de la forcer à parer et à reculer et lorsqu'il commença à sentir que la lourdeur de l'arme pouvait la gêner, il tenta de frapper plus fort pour lui faire perdre la garde des mains.

Bien sûr, c'était sans compter sur le fait que l'arme de Thyra était beaucoup plus légère et qu'en attaquant trop brutalement, il ne se facilitait pas la tâche ! Elle n'était pas débutante et elle parviendrait certainement à s'en sortir mieux qu'il ne pensait... ou plutôt mieux qu'il ne voulait l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 5 Avr 2018 - 19:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Passer du temps avec Svein, c'est accepter le fait d'en prendre pour son grade. Il a toujours une pique à lancer, une réflexion à balancer, un regard noir à jeter. Je crois que je finis par bien aimer ça chez lui. Alors oui, je pense que s'il est comme ça tous les jours et à longueur de temps, ca donne des envie de meurtres. Mais peut être que si un jour il tombe amoureux, alors il saura se montrer plus agréable dans l'intimité avec l'élue de son coeur. Je pense qu'il ne serait pas aussi monstrueux qu'il souhaite le faire croire, en tout cas, je crois encore plus en lui aujourd'hui.

" Tu sais Svein, ce n'est pas la taille qui compte... mais ce que l'on en fait... "

Je souris amusée par ma blague très graveleuse mais qui je suis sûre, devrait surprendre Svein de me l'entendre dire. Je passe à l'assaut ! Oh que son épée est horrible ! Elle est lourde et la manier est beaucoup plus difficile que la mienne. Mais c'est le jeu alors bon, je fais avec. A son tour, il m'attaque, tentant de me mettre en difficulté en se servant de ma faiblesse : sa propre arme. Je pare les coups les uns après les autres, mais plus vite que prévu le poids cumulé au déséquilibre de la lame me mettent en mauvaise posture. Svein frappe fort, alors même si le poids de mon épée est faible pour lui, sa force contrebalance. On échange plusieurs coups, je sens les muscles de mes bras qui commencent à faiblir et soulever l'épée devient compliqué. Je joue sur mon agilité en bougeant plus mon corps que l'arme mais je sens bien que c'est plus un handicap qu'autre chose. Et lorsque je soulève son épée mal faite, le poids mal répartie me fait partir tout n'importe comment. Elle ne me plait pas cette épée... elle est mal fichue.

Je réfléchis, je dois trouver une solution pour faire durer le combat, parce que je sais qu'il est plus fort que moi. Cependant il est hors de question que cela soit trop facile pour lui de gagner alors je compte bien résister encore un peu. Je grimace tellement je galère et force mes bras à fournir encore les efforts nécessaires pour me protéger. Enfin, une idée me vient ! Je ne sais pas si elle est bien, mais ça vaut le coup de tenter ! Je me prépare à agir, au bon moment ! Ca parait long mais le bon moment est primordial surtout que je dois agir très vite.

MAINTENANT ! Je le vois qui s'apprête à me donner un coup vertical, mais au lieu de parer le coup ou de l'esquiver je lâche mon arme. Oui oui, je lâche tout et je peux vous dire que ça fait du bien à mes petits doigts. Dans le même mouvement je m'avance vers lui pour attraper la poignet de son arme et me tourne dos à lui. Je me mets à genou sur le sol et tire sur son bras pour l'entrainer avec moi afin qu'il bascule par dessus mon corps. Normalement, l'élan devrait suffire à le faire chuter, je ne tire pas trop fort sur son bras, par peur de lui faire mal. En combat normal j'aurai tiré comme une sauvage seulement là, j'ai bien vu la derniere fois que sa main était douloureuse. Si lui ne prend pas " soin " de moi, cela ne m'empêche pas de faire attention à lui malgré tout.

Si tout se passe bien, alors il sera désarmé et je n'aurai plus qu'à prendre une posture de combat de corps à corps. J'ai quelques réflexes, mais sincèrement, je ne pense pas faire le poids face à lui. Ca annonce surement la fin mais au moins, j'aurai réussit mon dernier coup et j'en serai fière.
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 6 Avr 2018 - 16:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Était-ce le fait de traîner avec lui qui la poussait à glisser des remarques graveleuses, ou cachait-elle simplement cette partie de sa personnalité ? En tous les cas, Svein trouvait ça plutôt amusant, même s'il devait admettre que c'était un peu vexant. Sous-entendait-elle quelque chose le concernant ? Bah, dans le pire des cas, ça ne serait pas la première fois qu'une femme critiquerait son physique !
Un bref sourire ourla ses lèvres tandis qu'il la dévisageait d'un air mi-amusé, mi-étonné.

« Tu me cachais ce côté graveleux, ou c'est juste pour me faire plaisir ? »

Question rhétorique. Il n'attendait pas de réponse de sa part.
Après quelques passes, Svein semblait persuadé de pouvoir la maîtriser et mettre fin à leur entraînement... pas qu'il soit lassé de ça, mais simplement pour lui faire comprendre que c'était lui le plus qualifié des deux ! Quoi de plus normal en tant qu'homme ? Après tout, les femmes n'étaient pas faites pour le combat et même si Thyra bénéficiait d'un peu plus de compréhension de sa part, Svein restait Svein....

Alors qu'il s'attendait à ce que Thyra riposte ou pare, la jeune femme s'amusa plutôt à lâcher son arme... tout simplement. Une expression de surprise passa brièvement sur le visage du marin, mais avant qu'il ne puisse réagir et s'écarter, la demoiselle avait enchaîné. Au lieu de fuir lâchement comme une femme aurait normalement dû le faire, la jeune femme saisit la poignée de son arme avant de se mettre à genoux. Il aurait bien voulu lui demander si elle comptait le demander de mariage, mais les choses s'enchaînaient trop rapidement et avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche, Svein sentit une pression sur l'arme, un peu comme si la jeune femme la tirait. Essayait-elle de la récupérer ? Peut-être, en tous les cas il ne comptait pas se laisser avoir aussi facilement !

Songeant tout d'abord à tirer son bras vers lui, Svein réalisa qu'il risquait surtout de se faire mal, voire de faire mal à la jeune femme : ce serait stupide ! Cette hésita lui coûta certainement son équilibre : alors qu'il songeait à reculer, la force de Thyra – plus élevée que ce qu'il pensait – le déséquilibra et il fut contraint de lâcher son arme pour se réceptionner – et éviter de se blesser à la main en tombant.

Se redressant, le marin pivota pour faire face à Thyra.

« À quoi est-ce que tu joues ? Tu veux récupérer ton épée ? »

Mais non, elle était dans une position qui laissait entendre qu'elle comptait se battre au corps-à-corps. Vraiment ? Elle n'allait pas être déçue ! Svein n'en était pas à sa première bagarre, il en avait fait un paquet lors de soirées de beuveries, mais il s'était aussi battu avec son frère, voire avec Aslak. Leur dernier affrontement lui avait d'ailleurs coûté cher....
Secouant la tête, il se tint prêt à se défendre en cas de besoin, mais plutôt que de lancer les hostilités, il esquissa un sourire provocateur à l'attention de Thyra.

« Tu crois pouvoir me battre ? Fais donc le premier pas. »

Il se demandait si elle réussirait à s'en tirer aussi bien qu'il l'imaginait !
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 7 Avr 2018 - 23:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Parfait ! Mon coup est passé, mais de justesse grâce à la surprise ! Svein se redresse devant moi, désarmé et peu de temps après je vois s'afficher sur son visage un sourire provocateur. Enfin, je suppose puisque je n'ai qu'une envie, c'est de le cogner. Sa main ne semble pas lui faire mal, comme toujours, même si lui ne s'inquiète pas pour moi, moi je m'inquiète pour lui. Je ne suis pas là pour blesser qui que ce soit.

Alors oui, je suis en position pour me battre au corps à corps. Il ne le sait pas, c'est sûr, mais mon père m'a toujours dit que se battre c'était avant tout à mains nues. Je sais frapper, je sais me protéger, mais ce que je sais un peu moins bien faire, c'est encaisser.... un coup ca sonne déjà beaucoup, deux c'est mon max, alors au troisième je dors pour trois jours. Si mon père me voyait il me passerai un savon des plus monumental et je serai privée de sortie pendant au moins six mois ! Il m'a enseigné les bases pour me défendre, comme ce fameux soir ou j'ai hérité de ma balafre, et non pour " jouer " ou prouver ma valeur dans un duel totalement idiot. Mais je pense avoir son sang dans les veines, parce que vu comment lui se bat ou du moins, comment il s'est battu dans les tavernes, et vu ce que je suis en train de faire .... j'ai décidément le même tempérament. Ca me perdra.

Alors pour être honnête avec moi même, non, je ne crois absolument pas pouvoir le battre. En vrai, je vais perdre. Mais peu importe, j'ai une fierté et si pour ça je dois payer avec quelques blessures superficielles ce n'est rien. Et puis c'est Svein quoi, hors de question qu'il me voit comme quelqu'un de ridicule ! Je suis son égale c'est tout ! Sauf que moi je peux donner la vie, lui non !

Je lance l'assaut. Oui comme ça sur un coup de nerf ! Je balance mes poings, l'un après l'autre, gardant toujours l'un d'eux pour me protéger le visage au cas ou. Je dois réussir à le toucher au moins une fois ! Je frapperai bien entre ses jambes avec mon pied, mais euh.... il semblerai qu'il s'en serve encore... Comme je suis vache, il est beau garçon normal qu'il s'en serve quand même. D'ailleurs, je repense à son sourire provocateur là, ca lui va bien cet air quand c'est dans le jeu je trouve... Oups, ben voila... déconcentrée je vais me prendre un poing dans le nez... je dois arrêter de penser, je dois juste : frapper !
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 8 Avr 2018 - 13:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Se battre était quelque chose d'assez normal pour quelqu'un comme Svein, mais il allait avouer que depuis une dizaine d'années, cette « compétence » était beaucoup plus utilisée. Que ce soit parce qu'il buvait souvent trop et qu'il avait donc tendance à provoquer des bagarres ou parce qu'il avait essayé de draguer la mauvaise fille, il lui arrivait souvent de se prendre la tête avec d'autres personnes. Bon, avec des femmes, c'était une autre affaire : il ne lui était encore jamais arrivé de se confronter avec une donzelle dans un combat au corps-à-corps. Pourtant, cela ne le dérangeait pas spécialement. Même s'il était difficile de confondre Thyra avec un homme, le trentenaire pouvait occulter le fait qu'il avait affaire à une gamine.

Lorsqu'elle l'attaqua, Svein commença par se contenter d'esquiver, mais sans riposter. Il voulait voir comment elle se débrouillait pour ces choses-là et, éventuellement, pouvoir trouver des ouvertures à exploiter. Bon, sa maîtrise du corps-à-corps était assez aléatoire dans le sens où il se battait souvent en ayant pas mal d'alcool dans le sang – ce qui n'aidait pas à conserver une bonne maîtrise de soi – mais disons qu'il avait des bases utilisables....

Alors qu'il repoussait ses assauts, le trentenaire finit par apercevoir une ouverture. Thyra sembla provisoirement un peu moins réactive, bien qu'il ne savait pas ce qui passait dans sa tête à ce moment précis, il décida donc d'en profiter ! Alors qu'elle frappait dans sa direction, Svein se décala sur le côté pour esquiver son poing fermé, puis releva son bras pour que son coude entre en contact avec le visage de son adversaire. Il ne voulait pas lui briser le nez ou les dents bien entendu, c'est pourquoi son coup la toucha simplement au niveau de la mâchoire, mais suffisamment doucement pour qu'elle ne soit pas blessée.

Soupçonnant le fait qu'elle réussirait rapidement à reprendre ses esprits et préférant éviter de ramasser un coup mal placé, le trentenaire essaya de s'éloigner avant qu'elle ne riposte. Malheureusement pour lui, il avait trop dû se rapprocher pour lui envoyer son coup de coude et il n'était absolument pas certain de réussir à se dégager efficacement. Plutôt que de prendre le risque et d'échouer, le trentenaire décida donc d'opter pour une autre solution. Lorsqu'on était en position de faiblesse, la chose la plus simple à faire était de neutraliser l'autre !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Sans attendre plus longtemps, Svein essaya de faire un croche-pied à la jeune femme dans l'espoir de la faire chuter. Cela dit, il avait pris un peu trop de temps pour réfléchir, peut-être suffisamment pour que Thyra réussisse à voir venir le coup et l'esquive. Elle se débrouillait plutôt bien, mieux qu'il ne l'avait imaginé en vérité....
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 8 Avr 2018 - 18:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
AÏE ! L'enflure m'a touché la mâchoire ! J'entends mes dents claquer et heureusement que ma langue ne se fait pas couper en deux. Pourtant, papa m'a prévenu plusieurs fois de serrer les dents correctement pour éviter ce genre de problème, je n'écoute décidément jamais rien. Je m'agace moi même. Sur le coup de la contrariété, à peine je reçois le coup que je riposte de ma main gauche, en jetant une gifle à revers. J'effleure son visage. Je me retourne en même temps et le vois qui me fauche les pieds encore une fois. Je n'ai pas le temps de faire quoi que ce soit, je me suis laissée déconcentrer bêtement et maintenant me voilà dans de beaux draps. Papa, n'ait pas honte de moi pitié, je suis tellement ridicule ! Heureusement que tu n'es pas là.

Bien entendu, si je tombe, je me dois d'emporter mon adversaire avec moi. En vérité, mon geste tient plus du réflexe qu'autre chose, car m'agripper des deux mains à son col n'est pas forcément une technique que l'on apprend au combat. Ce geste amortie ma chute et le pauvre Svein est de nouveau emporté avec moi. Franchement, on ressemble à des chiffonniers ! C'est n'importe quoi ! En plus, il m'écrase en tombant sur moi et mes pauvres muscles du ventre peinent à me protéger.

" Thyra ?!!!! "

Pardon ? Quelqu'un m'appelle ? Je tourne ma tête dans tous les sens pour chercher d'où provient la voix. Elle se rapproche et là, c'est le drame ! Oh mes Dieux !!! MON PERE !!!! Je vais me faire disputer comme jamais ! Oui j'ai quitté la forge pour aller ma battre avec un Brynjolfson et ... et .... en plus ... Je regarde Svein, encore à moitié couché sur moi qui se relève comme il peut. Je dois faire quelque chose et vite, pour ne pas mettre en colère mon père.... J'attrape de nouveau le col de Svein d'une main et passe l'autre dans sa nuque. J'attire sauvagement son visage contre le mien et plaque mes lèvres sur sa bouche !

" Thyra ? Oh.... ah.... Euh.... je vous dérange peut être ? ! "

Je lâche ma prise, fixe rapidement Svein dans les yeux avant de le repousser. Je me redresse en vitesse et fais face à mon père.

" Oh, Père, tu.... non tu ne déranges pas...."

Je tapote sur mes vêtements pour en retirer la poussière et rougissante je regarde le sol.

" Tu m'as laissé la forge en désordre ! Finit ce que tu fais et euh.... rejoins moi ! "

C'est la première fois qu'il me surprend avec un garçon dans une situation aussi " proche ". Je ne sais pas encore s'il est content, gêné, mal à l'aise ou bien simplement en colère. Une chose est sûr, j'ai échappé au pire en utilisant ce subterfuge.

" Oui, j'arrive tout de suite. "

Je le vois qui disparaît après avoir fait un bref signe de tête à mon partenaire. Il l'a déjà vu, je me dis que ca passera surement mieux. Ou pas. Je suis toujours aussi rouge et je sais que je dois m'excuser auprès de Svein pour ce que j'ai fait. J'ai volé un baiser et en plus, je me suis servis de lui pour me justifier et me protéger de la colère de mon père. Maintenant, il va falloir que je trouve une nouvelle excuse pour expliquer que non, ce n'est pas mon futur fiancé. Mouais, je me suis mis dans un beau mensonge et j'en suis pas fière.

Enfin, je me tourne vers mon compagnon d'entrainement. Au moment ou je croise son regard, le rouge me remonte aux joues. Je me sens super gênée, ridicule, idiote, stupide.... faut rattraper le truc là, et tout de suite !

" Désolée, j'ai trouvé que ça à faire. J'aurai pas dû... c'était agréable mais euh... non c'est pas ça... enfin si mais.... il allait gueuler sinon et..... " je marque une pause " je vais me taire parce que je m'enfonce là, pas vrai ? "

Alors oui, je n'ai jamais vraiment connu l'amour, la séduction, les rapports hommes femmes sont encore un véritable mystère pour moi et je suis très maladroite. Sur Snákr je n'ai jamais vecu tout ce que je vis ici, et en quatre ans de vie sur Bjǫrn, j'ai tout juste découvert tout cela. Et contrôler tout ce qui se passe en moi est un vrai travail, difficile à exécuter.
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 9 Avr 2018 - 11:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Habituellement, les adversaires contre lesquels le trentenaire se battait n'étaient plus en état de l'embarquer avec eux quand ils chutaient. Thyra était un peu plus réveillée que les pochards habituels, mais elle était aussi plus imprévisible et Svein eut toutes les peines du monde à ne pas tomber... ou disons plutôt qu'il ne parvint pas à se retenir. Instinctivement, il essaya de ne pas se rattraper sur sa main handicapée – ce serait assez idiot de se blesser juste avant le tournoi ! – mais cela eut pour effet de le faire littéralement tomber sur la jeune femme. Tant pis pour elle ! Il n'était pas un poids plume, mais n'était sans doute pas à la hauteur de plusieurs colosses – ou gros lards – de Hjarta. Autant dire que Thyra aurait pu s'en tirer beaucoup plus mal.

Avant qu'il ne puisse se redresser vraiment, une voix se fit entendre, appelant la forgeronne. Svein n'avait pas suffisamment rencontré le père de cette dernière pour faire le lien et il n'y prêta donc pas vraiment attention, préférant essayer de se redresser et de récupérer son épée tombée un peu plus loin. Mais au lieu de l'imiter, Thyra lui attrapa plutôt le col avant de plaquer ses lèvres sur les siennes. Soyons honnêtes, Svein n'était pas quelqu'un de prêchi-prêcha et il avait même plutôt tendance à considérer qu'un baiser n'engageait à rien, il n'allait donc pas se montrer choqué ou outré du comportement de la jeune femme ! Mais il fallait avouer qu'il ne s'y attendait pas et surtout, qu'il n'y voyait pas vraiment de justification – bien qu'il ne lui en fallait pas vraiment de son côté.

Ce n'est que lorsque la voix d'avant se fit entendre à leurs côtés qu'il comprit ce qui se passait. La donzelle n'avait certainement pas le droit de se battre – sa cicatrice devait représenter une bonne justification – et elle préférait faire croire qu'elle s'isolait ici pour batifoler. Autant dire que c'était assez... surprenant. Il n'aurait pas forcément apprécié que sa mère lui tombe dessus alors qu'il contait fleurette à une jeune femme du coin !
Quoi qu'il en soit, le trentenaire attendit que le père de Thyra disparaisse avant de reporter son regard sur elle. Elle était aussi rouge que le nez d'un ivrogne et cela ne manqua pas de lui arracher un sourire amusé, voire carrément moqueur. Elle devait seulement réaliser ce qu'elle avait fait et commencer à regretter. Histoire de l'ennuyer un peu, Svein laissa planer quelques instants de silence après ses dernières paroles.

« Tu es tellement rouge qu'on dirait que de la fumée va te sortir des oreilles. Pourquoi tu réagis comme ça, est-ce que c'était ton premier baiser ? » Le ton était taquin, il ne comptait rien lui épargner. « Tu n'as pas à t'excuser, ce n'est qu'un baiser et ce n'est pas comme si c'était désagréable. Si tu m'avais craché au visage, je ne dis pas, mais là.... »

Il fit un geste de la main pour indiquer que ça n'avait pas d'importance. Même si elle ne semblait pas le croire, Thyra était une jolie fille et n'importe qui prendrait plaisir à l'embrasser, lui le premier. Cela dit, Svein ne voulait pas la mettre trop mal à l'aise non plus, il se détourna donc pour récupérer son arme avant de reprendre la parole.

« Il n'empêche que je ne sais pas si tu as fait le bon choix. Tu sais que la dernière fois que j'ai été dans la forge de ton père, il m'a fait comprendre que je ne devais pas essayer de regarder sous ta jupe ? Enfin tu n'en portes pas, mais on se comprend.... » Il eut un sourire éloquent. « Il va certainement te faire tout un cours pour t'expliquer que je ne suis pas une bonne fréquentation et que tu ne dois pas te laisser faire. » Parce qu'il était logique de penser que l'initiative venait de lui. « Mais si ça peut te sauver la mise, tu n'as qu'à dire que je ne t'ai pas laissé le choix. »

Au fond, il se fichait pas mal du fait que son père le prenne pour un emmerdeur qui n'écoutait pas les conseils qu'on lui offrait. Un léger soupir lui échappa alors qu'il ramassait l'arme de Thyra avant de se rapprocher d'elle pour lui tendre tout en enchaînant :

« C'est une excuse pour quoi au juste ? Tu n'as pas le droit de te battre ? Ou tu as profité de l'occasion pour m'embrasser parce que tu en rêvais depuis notre première rencontre ? Si c'est ça, tu peux le dire tu sais, je serais ravi de « t'aider » à nouveau. On pourra même être plus convaincant la prochaine fois. »

Inutile d'être un génie pour comprendre de quoi il parlait, mais il n'était pas sûr que la jeune femme saisisse le sous-entendu assez graveleux qu'il venait de glisser dans sa phrase. Ce serait assez amusant de la voir rougir à nouveau, il fallait l'avouer !
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 9 Avr 2018 - 14:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
" Ce n'est pas mon premier baiser. Enfin si... en fait non, mais c'est la première fois que c'est moi qui me jette sur un homme... et il faut que ca tombe sur toi...."

Il se détourne pour ramasser son épée, comme ci rien ne c'était passé. Pour être franche ca m'arrange parce que je ne sais pas quoi dire de plus. Au moins lui, ca ne le touche et c'est tant mieux. Ce qu'il dit ensuite est tout à fait vrai ! Mon père va me poser tellement de questions qu'il va falloir que je trouve quoi répondre dès maintenant. Par contre, je ne savais pas que mon père l'avait mis en garde la dernière fois, pourquoi a t il fait ça ? Il a une idée derrière la tête ou quoi ? Qu'il ne s'avise pas de me trouver un fiancé sinon... je fugue ! Oui je fugue ! Et j'irai dormir chez... chez.... ouais non en fait j'ai que Svein donc bon, c'est pas une bonne idée de fuguer, je vais trouver autre chose. Pour en revenir au vif du sujet, je ne vois absolument pas pourquoi Svein serai une mauvaise fréquentation : il boit et passe ses journées à picoler et se battre, ou alors à faire chier les gens et en particulier les femmes, il est pauvre, sa langue ne sort quasiment que des méchancetés, il est handicapé, court après tout ce qui bouge et gagne sa vie sur un bateau.... je ne vois pas où est le problème ! Mais en vrai, moi je m'en fous de tout ça.

Svein revient vers moi en me tendant mon arme. J'ai un peu dérougis mais me sens quand même mal à l'aise.

" Quoi ! Mais non ! " le rouge me revient aux joues subitement. " Ce n'est absolument pas ça du tout ! Tu... tu t'imagines vraiment ça ? Quand tu cesseras de courir après toutes les filles, j'y réfléchirai peut être. "

Oui parce qu'en vérité, le seul gros problème c'est ça. Savoir mon époux en train de batifoler avec d'autres pendant que moi je m'occupe du reste.... non merci. Qu'il soit parfois mauvaise langue, taquin, tout cela fait parti du charme en soit, alors ce n'est pas vraiment un problème. Je reprends mon épée un peu brusquement dans ses mains.

" C'est juste que...sur Snákr, les femmes n'ont pas le droit de se battre. J'ai insisté lourdement pour qu'il m'apprenne les bases et même si aujourd'hui on vit ici, pour lui je dois me marier et fonder une famille. Je devrais même arrêter de forger, même si au fond de lui il voit bien que je suis heureuse comme ça, à ses yeux je dois suivre les traditions. S'il me voit m'entraîner ca risque de le mettre fortement en colère. Alors je préfère justifier un baiser qu'un entrainement. "

Ce que je dis là, n'est pas un secret et d'ailleurs, ca paraît même logique pour un Snakrsón. Je ne sais pas si Svein s'intéresse vraiment et si sa question est sincère ou pas, mais dans le doute, j'y réponds.

" Mais tu sais " je lui offre un large sourire " tu peux venir me voir quand tu veux pour un entrainement. Peu importe mon père, c'est juste que s'il est là, tu devras trouver un autre prétexte. "

Changer de sujet me fait retomber le mal aise. C'est comme ci ce baiser était du passé et qu'en plus, il n'avait aucune importance. Ce que mon compagnon ne sait pas, c'est que pour moi, il restera graver dans ma mémoire toute ma vie comme le premier baiser que j'ai donné. Les autres m'étant surtout volés je n'ai jamais eu la joie d'en offrir. Le premier est donc immortalisé et ca aurait pu être pire.
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 10 Avr 2018 - 11:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Le résultat de son sous-entendu fut encore plus amusant qu'il ne l'avait imaginé et Svein eut toutes les difficultés du monde à camoufler l'hilarité qui menaçait de le prendre. Elle était presque attendrissante d'une certaine manière avec sa tendance à rougir ou à s'offusquer quand il glissait quelques sous-entendus. Le marin nota tout de même qu'elle n'avait pas refusé sa suggestion, preuve qu'elle devait être un minimum sensible à son « charme ». Ou peut-être qu'elle était trop polie pour le repousser plus brutalement, allez savoir.
Pas gêné pour deux sous, le Bjǫrnson rétorqua d'un ton assuré :

« Et qu'est-ce qui te fait croire que je cours après toutes les filles ? »

Il avait bien entendu parler de ces rumeurs, mais la vérité était assez différente. Il n'irait pas nier qu'il aimait beaucoup essayer de courtiser les femmes qu'il croisait, mais généralement c'était davantage pour le plaisir de la discussion et de la joute verbale qui s'en suivait que pour décrocher quelque chose d'autre. En fin de compte, s'il se comparait à d'autres hommes – ce Logan par exemple – il faisait pâle figure ! Mais il fallait croire qu'il suffisait de conter fleurette à quelques jeunes femmes en fleur pour avoir une réputation d'infidèle qui enchaînait les conquêtes.
Tant pis, ce n'était pas comme s'il prévoyait de se marier dans l'année.

Thyra avait récupéré son épée et lui répondit finalement au sujet du comportement de son géniteur. Apparemment, il avait une vision des choses très... Snákr. C'était assez logique vu ses origines et Svein la partageait, mais il devait admettre qu'il ne comprenait pas certains détails. Cela dit, avant qu'il ne puisse poser de questions à la demoiselle, cette dernière lui annonça qu'ils pourraient tout de même continuer à s'entraîner. Un sourire ourla les lèvres de Svein qui se rapprocha légèrement de la demoiselle.

« Je pourrais lui dire que je veux t'emmener visiter les forêts au fin fond de Bjǫrn. » Et certainement pas pour voir des écureuils. « Tu n'as qu'à lui dire que j'essaye de te courtiser. Comme ça tu auras une excuse pour sortir dès que tu le voudras en prétextant que tu as rendez-vous avec moi. Qui sait, peut-être que l'idée de m'avoir comme gendre l'effrayera suffisamment pour qu'il te dise que, finalement, tu n'as pas besoin de te marier. »

C'était assez étrange qu'il soit prêt à l'aider à se sortir de cette situation alors que lui-même refusait que sa propre sœur les quitte pour débuter une nouvelle vie sur Fálki. Décidément, les histoires de famille étaient toujours compliquées ! Après quelques instants de silence, Svein reprit sur un autre sujet :

« Tu dis que ton père veut que tu te maries et que tu fondes une famille, mais l'autre fois tu m'as pourtant dit qu'il a quitté Snákr pour que tu puisses mener la vie que tu voulais.... » Comme quoi, il savait tout de même écouter. « S'il te reparle de ça, tu devrais simplement lui dire que s'il voulait te voir mariée et mère de famille, il aurait dû rester sur Snákr. En faisant le choix de partir, il t'a autorisée à avoir la vie que tu voulais, que ce soit en tant que forgeronne, que membre de l'Herr ou je ne sais quoi d'autre. »

Il n'avait pas oublié que la jeune femme lui avait confessé vouloir intégrer l’Élite de l'Herr et même s’il savait que ce serait un chemin particulièrement long – si tant est qu'elle puisse atteindre son objectif – il savait aussi qu'elle n'y arriverait certainement pas sans le soutien des siens. Il n'y avait qu'à espérer que sa propre famille ne la trahirait pas, il était bien placé pour savoir que tout était possible à ce niveau.

Svein se détourna finalement de la jeune femme, balaya la zone d'entraînement du regard pour vérifier qu'ils n'avaient rien oublié, puis changea une nouvelle fois de sujet :

« Tu te débrouilles assez bien, pour une femme. »

Et oui, c'était un compliment.
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 12 Avr 2018 - 11:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Nouveau Membre
Infos de base
Aucun

∞ Nombre de messages : 264
∞ Nombre de messages RP : 61
∞ Âge du personnage : 25
∞ Caste : Artisans
∞ Métier : Forgeron
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides : Présentation
Carnet de contacts
Liste des aventures
Aptitudes et Inventaire
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
4/10  (4/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Les rumeurs se font si vite et parfois elles peuvent détruire une personne si elles sont basées sur un mensonges. Mais visiblement pour Svein, cela ne le dérangeait pas d'avoir cette réputation alors j'en déduis que c'est surement vrai : il court les jupons. Tant pis pour lui, il passe probablement à côté de belles choses.

Pourquoi me parle t il de m'emmener au fond de la forêt ? Et pourquoi parle t il de me courtiser ? Si je dis ça à mon père, il va me questionner encore plus, je ne peux lui dire ce mensonge. Je vais presque dire la vérité, ca sera plus simple pour moi d'autant plus que les mensonges, je n'aime pas ça.

" Je n'ai pas besoin de tous ces mensonges Svein, je dirai que tu me plais et que j'ai envie de passer du temps avec toi. Que rien n'est fait et qu'il ne doit pas s’inquiéter. Je lui dirai que je te mets à l'épreuve... que si jamais tu cours après une autre fille et bien notre histoire sera finie. Et comme tu le feras dès demain, et bien voila, notre histoire sera finit... "

En soi, je trouve que mon histoire tient une super logique. Je suis fière de moi. Mon père avalera mon petit minuscule mensonge et ensuite je serai tranquille. Svein enchaine sur les intentions de mon père et son discours. C'est vrai que raconté en petit bout, tout parait décousu et illogique.

" Alors oui mon père veut mon "bonheur" et ne me force à rien. Ou plutot, il n'use pas de son pouvoir de patriarche pour me forcer à faire ce qu'il veut. C'est juste qu'à chaque fois que je fais quelque chose qui ne va pas dans son sens, j'ai une leçon de morale, des rappels sur les coutumes, des questions incessantes et il est capable de m'user comme ça. Donc si je lui parle de l'Herr, il va me prendre à parti durant le diner pour m'expliquer que c'est le rôle des hommes et que je devrai mieux y réfléchir. Ce genre de chose. "

J'espere que c'est plus clair pour lui, qu'il se rend compte à quel point c'est un combat permanent que je livre contre mon père et ses idées. Alors oui, il finit par céder sur certaines choses comme par exemple l'enseignement des bases au combat, ou l'apprentissage de la forge, mais c'est mérité aux vues de tous mes efforts.

D'ailleurs, je remarque que Svein n'a pas oublié, ou plutot à écouter ce que je lui ai dit la dernière fois puisqu'il me parle de l'Elite de l'Herr. Je sais que c'est prétentieux de vouloir faire partie des meilleurs mais à quoi bon viser la moitié quand on peut viser tout en haut ? Je suis prête à souffrir, à passer des heures à apprendre, à jouer dans la cours des petits, puis des moyens pour enfin entrer chez les grands. Je convaincrai le recruteur, je ferai tout ce que Thorbjorn me dira de faire, et dans quelques années, je serai comme lui ! Enfin plutot comme Eldrid !

« Tu te débrouilles assez bien, pour une femme. »

Quoi ! JE REVE ! Je tente de retenir un sourire, mais c'est trop difficile. Svein me ferait il un compliment sincère ? Ca me fait plaisir qu'il me dise ça malgré le combat de chiffonnier que nous avons livré. Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas amusé comme ça. Je suis contente de l'avoir partagé avec lui.

" Merci Svein pour ce moment. Ca me fait du bien. Par contre, tu ne te bats pas très bien toi.... t'es meilleur pour embrasser..... "

Oui je balance une pique qui me fait moi même rougir et qui me met un peu mal à l'aise juste pour tenter de le mettre dans l'embarras à lui ! Je dis des choses sans réfléchir, je suis une stupide quand même. Je suis irrattrapable ! Et en plus, je souris en lui disant ça.... n'importe quoi...

" Bon allé, le chef de famille m'attends, je ne dois pas trainer trop longtemps. "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Thyra

     
Ma différence doit faire ma force.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 18 Avr 2018 - 10:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


avatar

Bjorn - Guerrier
Infos de base
Marin

∞ Nombre de messages : 1790
∞ Nombre de messages RP : 94
∞ Âge du personnage : 28 ans
∞ Caste : Guerriers
∞ Métier : Marin sur un drakkar
∞ Statut : Célibataire
∞ Liens rapides :
Fiche RPG
Feuille de personnage
Niveau de l'aptitude:
3/10  (3/10)
Niveau de renommée:
3/10  (3/10)
Description sommaire:
Et bien, Thyra avait une piètre opinion de lui à s'imaginer qu'il était prêt à courir la gueuse dès le lendemain d'un début d'histoire d'amour ! Cela dit, il fit le choix de ne pas la contredire. D'une part, parce qu'elle n'était pas sérieuse et d'autre part, parce qu'il n'en voyait pas l'intérêt. Le mariage ne l'intéressait guère, hormis avec une femme relativement aisée qui lui permettrait de se mettre à l'abri du besoin. Donc autant dire que ce n'était pas près d'arriver ! Il était inutile de gaspiller sa salive à aborder ce sujet. Enfin, sauf un détail....

« Pas besoin de mensonges et tu diras que je te plais ? Je le savais, tu n'as pas besoin de mentir pour ça non plus tu sais.... »

Une fois de plus, Svein voulait taquiner la jeune femme et la mettre mal à l'aise. Il doutait sincèrement que Thyra puisse avoir des pensées plus « osées » et qu'elle parlait de son caractère de manière générale – ce qui était déjà assez bizarre en soi. La jeune femme avait l'air d'être quelqu'un de très agréable et plutôt positif, deux raisons qui pousseraient normalement Svein à éviter de passer trop de temps avec elle. Oh, il l'appréciait aussi, à sa manière, mais son caractère était trop versatile et impulsif pour qu'il puisse être de bonne compagnie. Ou alors elle finirait par devenir aussi aigrie que lui, ce qu'il ne lui souhaitait guère !

Toujours est-il que la vie de famille de la demoiselle avait l'air plutôt compliquée, même si Svein ne pouvait pas s'empêcher de trouver étrange le fait qu'un père puisse autant se soucier de ses enfants. Ce n'était pas franchement le cas du sien avant qu'il ne disparaisse et sa mère était au mieux attentionnée, au pire débordée par toute sa marmaille. Non, il n'arrivait définitivement pas à visualiser une pareille situation, c'est pourquoi le trentenaire se contenta de hausser les épaules pour signifier qu'il comprenait, mais qu'il ne voyait pas quoi lui répondre.

Lorsqu'elle lui lança une pique sur sa manière de combattre, le marin arbora une expression faussement contrariée avant de finalement esquisser un bref sourire taquin.

« Je suis encore plus doué pour d'autres choses, mais vu que tu n'as pas envie de tester.... »

Inutile d'être un génie pour comprendre à quoi il faisait référence ! Mais il pouvait avoir l'air vaniteux ou vantard à parler ainsi alors qu'en vérité, Svein ne se considérait pas spécialement doué dans un domaine ou dans l'autre. Le seul où il avait réellement brillé, c'était celui de forgeron et désormais cette possibilité lui était malheureusement fermée. Autant dire qu'il était plutôt content que cette discussion prenne fin : il avait du mal à rester positif bien longtemps et la mélancolie finissait toujours par prendre le dessus.

« File donc, je m'en voudrais que tu te fasses disputer par ma faute. »

Une fois de plus, le ton était taquin. Il lui tourna finalement le dos avant de s'éloigner dans la direction de la chambre qu'il louait, laissant Thyra regagner ses pénates en paix.
Revenir en haut Aller en bas



Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance. ♦️ ©️ Le Boucher de Kouta



Du combat, seuls les lâches s'écartent ▬ Thyra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» [Entrée Nord] Du combat, seuls les lâches s'écartent
» "Du combat, seuls les lâches s'écartent" Homère (terminé)
» Du combat, seuls les lâches s'écartent. [PV. Taka]
» Combat des Chixx!
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kolmen Kirosi ::  :: Archives des pérégrinations-